Le monde du rugby pleure Jonah Lomu, décédé à l’âge de 40 ans

Modifié le

Jonah Lomu, mort

La planète rugby est en deuil après l’annonce du décès de Jonah Lomu, ancienne gloire des All Blacks. Ce dernier est mort ce mercredi d’une crise cardiaque des suites de sa maladie.

Publicité

L’engouement planétaire autour du rugby a commencé avec lui. Un physique incroyable, des qualités athlétiques incomparables pour ce phénomène qui terrorisera ses adversaires pendant plusieurs années. Retour sur une carrière particulière et exceptionnelle et sur un sportif hors du commun.

Jonah Lomu, décédé à l’âge de 40 ans

C’est l’ancien médecin de l’équipe de Nouvelle-Zélande, John Mayhew, qui a annoncé la triste nouvelle. Jonah Lomu est décédé d’une crise cardiaque. Il souffrait depuis plusieurs années d’une grave insuffisance rénale. Plus qu’un sportif, il a incarné une révolution dans son sport. C’est LA star du monde du rugby.

Seulement quelques semaines après le titre mondial de la Nouvelle-Zélande, le pays pleure son héros. Retour sur une carrière faste, d’un athlète exceptionnel.

Jonah Lomu, 15 essais en Coupe du Monde

Champion du Monde en rugby à VII, il n’a remporté aucun titre mondial en rugby à XV. Le monde le découvre lors de la Coupe du Monde 1995 organisée en Afrique du Sud. À 19 ans, il devient le plus jeune joueur appelé en sélection nationale du côté des All Blacks.

Durant cette Coupe du Monde 1995, il inscrit 7 essais dont quatre en demi-finale contre l’Angleterre. Quatre ans plus tard, il continue de martyriser tout le monde en inscrivant 8 essais dont 2 contre la France lors d’un match historique.

La carrière de Jonah Lomu

Jonah Lomu avait un gabarit extraordinaire. 1m95 pour 118 kg et un temps de 10,8 secondes sur 100m. Au total, il aura été sélectionné 63 fois pour 37 essais marqués. Une carrière internationale qui aura duré seulement huit ans entre 1994 et 2002.

En club, il aura joué pour des équipes néo-zélandaises, une équipe galloise avant de faire une dernière pige en Fédérale 1 avec le club de Marseille Vitrolles en 2009/2010.

Publicité

Au-delà du plan sportif, Jonah Lomu était une star et un produit marketing. Un phénomène qui était le rugbyman le mieux payé du monde à une époque où ce sport était encore assez peu médiatisé.

Crédit photo principale : Flickr – fabian


A voir aussi dans la rubrique Rugby
Commentez cet article

Laisser un commentaire

Retrouvez également 360Sport gratuitement par mail et sur votre smartphone: