Le titre promis à Ogier, Latvala reste ambitieux

Modifié le

Latvala, Volkswagen, Rallye

Latvala veut finir la saison en beauté… à commencer par l’île de beauté

Publicité

Jari-Matti Latvala a vu cette saison le sacre de son coéquipier Sébastien Ogier en 2015. Malgré le fait qu’il ne soit pas champion du monde des rallyes, le pilote finlandais espère gagner les trois derniers rallyes pour finir sur une bonne note.

Le Finlandais n’a toujours pas remporté un titre mondial à ce jour. Lors de cette saison 2015, avant le Rallye de France (en Corse), il a remporté le rallye du Portugal et le rallye de Finlande ce qui a contribué au sacre de Volkswagen chez les constructeurs. Au classement, le coéquipier de Sébastien Ogier est à la deuxième place avec un retard de 101 points sur le Français. Il compte malgré tout 23 points d’avance sur Andres Mikkelsen. En cette fin de saison, Jari-Matti Latvala espère gagner les trois rallyes restants à commencer par le Rallye de France sur Le Tour de Corse:

« Gagner le titre des Constructeurs si tôt dans la saison est quelque chose d’exceptionnel. C’est une consécration pour toute l’équipe. Malgré ça, j’avoue que j’aurais aimé gagner le titre mondial des pilotes cette année. C’était mon objectif et j’ai échoué ».

« Malgré tout, la saison est loin d’être terminée. Je veux remporter les trois rallyes qu’il reste à disputer. De toute façon, ce serait la meilleure préparation en vue de la prochaine saison, en restant sur une lignée victorieuse. La régularité et le rythme seront deux facteurs clés ».

Le monde du rallye retourne pour la première fois en Corse, alors que le rallye de France était auparavant basé en Alsace. Latvala aurait pu remporter le rallye de Corse, à l’époque au volant d’une Ford. Mais à cause des consignes de son équipe, il avait dû se contenter de la 4ème place comme il l’explique sur le site officiel de WRC:

« J’ai beaucoup de bons souvenirs du Tour de Corse. J’y ai accumulé beaucoup d’expérience positive. Il y a quelque chose que j’aime vraiment quand je prends part au Rallye de France en Corse, c’est l’asphalte qui offre un excellent grip, mais on ne peut absolument pas couper dans les virages. C’est un rallye où il y a rarement des zones de lignes droites. Si vous êtes sur une route droite longue de plus de 100 mètres, c’est que vous vous êtes trompé d’île ».

Crédit photo principale : Flickr – Nic Redhead

Publicité

A voir aussi dans la rubrique Rallye
Commentez cet article

Laisser un commentaire

Retrouvez également 360Sport gratuitement par mail et sur votre smartphone: