Rugby: prendre le meilleur sur l’Irlande pour échapper au monstre Néo-Zélandais

Modifié le

all blacks, nouvelle-zélande, haka

À l’inverse des Anglais éliminés hier, l’équipe de France de rugby sera présente en quart de finale de cette huitième Coupe du Monde. En effet après la victoire compliquée du XV Irlandais sur une équipe Italienne courageuse, les bleus sont assurés d’êtres qualifiés pour le prochain tour

Publicité

C’est terminé ! Les valeureux Italiens ne termineront pas dans les deux premiers de la poule D. Le retour de Sergio Parisse a été bénéfique pour le groupe mais ce n’est pas suffisant pour accrocher une victoire qui prolongerait l’espoir d’accéder au tour suivant. Qu’importe pour le peuple italien, la Squadra Azzurra ne cesse d’améliorer son niveau de jeu d’année en année. Bientôt, elle aura les armes pour tutoyer les sommets.

La prochaine échéance pour l’équipe de France désormais, c’est cette Irlande qui avait facilement disposé de la Roumanie 44 à 10 et du Canada 50 à 7. Comme les bleus, l’équipe Irlandaise produit un jeu intéressant (notamment en touche et en mélée) et semble relativement solide tant en défense que dans ses phases de conquêtes. Pourtant contre les italiens le XV du trèfle n’a pas réussi à se mettre hors de danger et n’a pas réellement convaincu. Mis à part la belle remise intérieure de Sexton qui amène le seul essai du match, rien de transcendant sans être mauvais pour autant, un peu comme la France.

Quelles sont les chances tricolores face au XV Irlandais ?

Au sein de la poule D, la situation est la suivante : la France et l’Irlande sont à égalité sur la première marche du podium avec 14 points tous les deux. Il ne reste qu’un match, celui qui va les départager. Sur le papier, le XV Irlandais est plus solide que son opposant direct puisqu’il n’a encaissé que 26 points contre 39 pour les bleus lors de ses trois premiers matchs. Côté attaque, pas de favoris; seulement un point de différence entre les deux équipes respectivement à 110 et 111 points inscrits. En revanche, le XV tricolore avait dominé avec beaucoup plus d’aisance les italiens même si on se souvient d’un match âpre et très engagé des deux côtés.

Les dernières rencontres entre les deux équipes n’ont pas fait le bonheur des Français. Il faut remonter à 2011 pour voir la dernière victoire tricolore sur les Irlandais lors d’un test match avant le Tournoi des Six Nations. En revanche la dernière fois que les deux équipes se sont croisées en coupe du monde, les français s’étaient imposé 25 à 3… là aussi dans un match au sein de la poule D.

Soit l’Argentine soit les All Black en quart

En cas de victoire sur l’Irlande, les bleus alors premiers affronteraient le second de la poule C : l’Argentine. L’Irlande aurait de son côté un adversaire de taille; La Nouvelle-Zélande. Pour rappel à l’heure actuelle les Blacks assurent quasiment leur première place avec 4 points d’avance sur l’Argentine.

Il faudrait pour détrôner les All Black que ceux-ci s’inclinent face aux Tongiens sans bonus défensif et que les Pumas prennent le bonus offensif sur la Namibie. Autant la seconde partie du contrat sera pour les Argentins certainement remplie, autant il semble improbable que les Néo-Zélandais se laissent avoir par l’équipe des Tonga. Autant dire que les résultats de la poule C sont d’ores et déjà connus.

L’Angleterre victime de la poule de la mort, le Japon encore à même de créer la surprise

C’est un bien triste sort que de sortir en phase de poule lorsqu’on est une nation majeure du rugby, et plus encore lorsqu’on est le pays organisateur de l’événement. En s’inclinant largement face à une équipe Australienne en folie, le XV de la rose dit adieu à la suite de la compétition. L’Australie et le Pays de Galles sont à 13 points tout les deux contre seulement 6 pour nos chers ennemis rosbeefs.

Sur la toile on ne se prive pas pour chambrer les anglais, après tout ils ont beau avoir inventé le fair-play, personne n’a dit qu’on devait forcément l’adopter.

Publicité

Pour la suite de la Poule A, vous risquez d’avoir une légère impression de déjà vu. Les deux équipes en tête sont à égalité de point et vont ici aussi s’affronter pour déterminer qui prendra la première place. À ma gauche l’Australie en jaune et vert menée par Matt Giteau, le même qui a crucifié l’Angleterre. À ma droite, le Pays de Galles en rouge, réalisant lui aussi un sans faute malgré une petite frayeur face aux anglais justement.

La meilleure des deux équipes devrait affronter l’Ecosse deuxième de la poule B. Notez ici l’emploi du conditionnel, car le Japon continue de surprendre. Après leur exploit face à l’Afrique du Sud 34–32, ils ont dominé 26 à 5 l’équipe des Samoas pourtant loin d’être mal positionnés dans le classement des plus grandes nations du rugby.

Pour l’Ecosse, il est donc impératif de gagner son match contre les mêmes Samoas au risque de voir le Japon disposer des Etats-Unis et venir prendre la seconde position. Le perdant maintenant entre l’Australie et le Pays de Galles affrontera l’Afrique du Sud qui devrait aisément prendre le bonus offensif contre les Etats-Unis et ainsi assurer leur première place.

Crédit photo principale : Flickr – Natural-Heart


A voir aussi dans la rubrique Rugby
Commentez cet article

Laisser un commentaire

Retrouvez également 360Sport gratuitement par mail et sur votre smartphone: