Roger Federer : le maître du filet de tennis est de retour !

Modifié le

Roger Federer

Roger Federer, la renaissance du maître !

Publicité

Après une blessure au genou qui l’a éloigné des courts en 2016, le « maître » semble renaître de ses cendres suite à sa victoire sur gazon du célèbre tournoi de Londres : Wimbledon. À l’instar de Roland Garros pour Rafael Nadal, la prestigieuse compétition de Wimbledon représente le Graal pour Roger Federer qui — après avoir usé les filets de tennis de chez Carrington pour reprendre la forme — vient juste de signer son 8e sacre sur la pelouse britannique.

Au même titre qu’Andy Murray, le public local semble avoir trouvé un nouveau chouchou lors de cette compétition. Roger Federer a été le seul joueur à disputer ses rencontres sur le « Centre Court » doté d’un toit pour prévenir des jours de pluie. Un privilège auquel les numéros 2 et 4 mondiaux, Nadal et Djokovic n’ont pas eu droit.

Ce nouveau sacre pour le champion suisse lui redonne ainsi accès à la troisième place du tournoi ATP, un classement remarquable pour l’athlète de bientôt 36 ans (le 8 août).

Roger Federer, le maître du filet de tennis

Le Suisse n’a de cesse de répéter que Wimbledon est son tournoi préféré, et au regard de ses performances on pourrait croire qu’il le lui rend bien. Le public pourrait douter de son âge à la vue de son jeu face au filet de tennis de Londres, le numéro 3 mondial a la même envie qu’un jeune premier et son jeu se marie parfaitement à la pelouse.

Pour lui « c’est naturel », nul besoin d’adaptation lorsqu’il joue sur le gazon londonien à la différence de ses concurrents qui doivent revoir leur style de jeu. Il doit sa réussite également à un calendrier bien organisé, alternant entre entraînement, repos et compétition.

Cliquez ici pour découvrir le classement ATP.

Roger Federer

Des plages de repos régulières

En 2016 après sa blessure au genou à Wimbledon, le suisse a passé six mois de convalescence pour se soigner et faire le plein d’énergie avant d’entamer une nouvelle saison en 2017. Un repos bénéfique au regard de ses derniers exploits face au filet de tennis du tournoi de Londres.

Publicité

Même si ses adversaires se plaignent de ne pas avoir l’impression qu’il vieillit, Roger Federer est bien conscient de son âge. Il le prouve avec la tenue de son calendrier qui ne laisse rien au hasard. Après son succès (inattendu) à Indian Wells et Miami en début de saison, il s’est offert 10 semaines de repos.

Le maître du filet de tennis a également refusé de participer à Rolland Garros, tout comme les autres tournois sur terre battue, compétitions qui demandent le plus d’efforts physiques pour les joueurs. Un choix judicieux qui lui a permis d’entrer sur le court de Wimbledon plus en forme physiquement et mentalement. Des choix payants, au regard de sa prestation sur le filet de tennis de Londres. Mais « RF » ne doit pas son succès uniquement à des séances de repos, l’entraînement et une remise en question en continu sont deux éléments clés de sa réussite.

Renouvellement permanent

Pour retrouver le haut du classement ATP, Roger Federer a dû évoluer. Premier changement : sa raquette. Après avoir testé un nouveau modèle en 2014, au tamis plus grand, il l’a définitivement adopté au cours de sa longue période d’entraînement qui s’est achevée l’an dernier.

Son nouvel outil constitue sa nouvelle arme de prédilection : le revers à une main. Un coup très certainement hérité du nouvel entraîneur croate qui a rejoint son encadrement Ivan Ljubicic, qui a déjà valu 3 défaites à l’espagnol Rafael Nadal. Plus d’informations sur le retour du Suisse et sa réussite dans cet article.


A voir aussi dans la rubrique Tennis
Commentez cet article

Laisser un commentaire

Retrouvez également 360Sport gratuitement par mail et sur votre smartphone: