PARTAGER

Le secteur des casinos a connu un développement surprenant ces dernières années. Ce marché représente des millions d’euros de chiffre d’affaires. Partout en Europe et dans le monde, on découvre de nombreux établissements. Cependant, un nouveau phénomène attire de plus en plus les joueurs. Il s’agit des casinos virtuels.

Les jeux d’argent comme les casinos en ligne constituent une alternative intéressante. D’ailleurs, le Portugal voudrait tirer profit de ce marché afin de se développer. Effectivement, les paris sportifs sont en train de stagner dans le pays. Selon les chiffres publiés par l’organisme de réglementation du service du tourisme portugais, les 7 opérateurs de jeux de casino en ligne ont généré un chiffre d’affaires de 33,8 millions d’euros au cours des 3 derniers mois.

Délivrance de nombreuses licences

En 2017, ce marché a généré seulement 2,5 millions d’euros. Le Portugal a ainsi tenté de réglementer le marché en mai 2016 et a depuis délivré cinq licences pour des plateformes de paris sportifs en ligne et sept licences pour des casinos virtuels.

La part du gouvernement dans ce marché s’élèverait à 11,2 millions d’euros, soit environ un tiers du total. Il est bon de rappeler que le pays taxe les paris sportifs en ligne à un taux moyen de 12 % du chiffre d’affaires, et on des revenus.

L’évolution du marché des casinos en ligne

Le marché des casinos en ligne a généré un chiffre d’affaires de 16,4 millions d’euros, soit une hausse de 18 % par rapport à 2016. Ceci s’explique surtout par la délivrance des différentes licences aux casinos en ligne.

Les machines à sous représenteraient 55,7% du chiffre d’affaires des casinos en ligne. Le poker arrive juste derrière avec un peu moins de 18,6 %. Le poker en ligne a réclamé une part beaucoup plus importante. Au Portugal, le marché du casino en ligne a accueilli 89 300 nouveaux joueurs au premier trimestre.