PARTAGER
Wikimedia Commons

Lors de la 5e journée de l’Europa League, les clubs français ont connu des fortunes diverses. Si Nice et Lyon n’ont connu aucun problème pour valider leur qualification, Marseille a évité le pire mais reste tout de même bien placé pour se qualifier.

Nice gère parfaitement son match

Après s’être imposée 5-1 en Belgique, l’équipe niçoise recevait Zulte Waregem pour valider sa qualification. Il lui suffisait en effet de remporter ce match pour se qualifier pour les 16es de finale de l’Europa League. C’est chose faite alors que Mario Balotelli ouvrait rapidement la marque sur penalty, il inscrivait un doublé pour permettre à son équipe de mener 2-0 à la mi-temps. Si les Belges relançaient la partie en réduisant l’écart en fin de match, Tamaze tuait le match dans les toutes dernières minutes.

Minerva97, Wikimedia Commons

Lyon surclasse Limassol

Alors qu’il n’avait besoin que d’un point, l’Olympique Lyonnais s’est très facilement imposé sur le score de 4-0. Si le début de match était équilibré, Lyon est parvenu à éteindre les Chypriotes à la demi-heure de jeu en inscrivant deux buts coup sur coup grâce à Diakhaby et l’inévitable Fekir. En deuxième mi-temps, les Lyonnais augmentaient leur avance grâce à des buts de Diaz et du tout jeune Maolida. Lors de la dernière journée, Lyon se déplacera en Italie pour affronter l’Atalanta de Bergame. Pour remporter le groupe, ils devront réaliser un bon résultat, soit en s’imposant, soit en faisant un match nul en marquant au moins 2 fois.

Thomas FABRE, Wikimedia Commons

Marseille s’en sort très bien

Désireux de bien faire, mais très brouillons, les Marseillais se sont fait très peur. Auteurs d’un match très moyen, l’Olympique de Marseille se retrouve mené par l’équipe turque de Konyaspor après l’ouverture du score de Moke sur penalty à la 82e minute. Jordan Amavi a également été expulsé lors de cette action. Heureusement pour les Phocéens, un coup du sort leur permet d’égaliser lors d’un débordement de Clinton N’jie contré par un défenseur turc qui marque contre son camp. Ce match nul permet aux Marseillais de conserver 2 points d’avance sur leur adversaire du jour. Lors de la dernière journée, ils accueilleront le Red Bull Salzbourg, qui est déjà assuré de remporter leur groupe et contre qui ils devront au moins décrocher un match nul pour se qualifier.

Antares.37, Wikimedia Commons
Source :

L'équipe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz