PARTAGER
Arsène Wenger, Antonio Conté, Alexis Sanchez. Crédits photo : Metro UK

Arsenal était opposé à Chelsea hier soir dans le cadre de la 22e journée de Premier League. Match attendu ouvert et assez physique ou tactique, la rencontre entre le 3ème et le 6ème du championnat voisin a vite tourné au ridicule. Résultat des courses, un match nul 2 – 2, rien de bien intéressant ne transparait de la rencontre.

Aucun absent ou presque

Arsenal et Chelsea avaient la possibilité hier soir de régler en partie de vieux comptes, puisque les deux équipes sont habituées à des matches nuls. Il s’agissait surtout de s’arroger l’hégémonie sur Londres.

Laurent Koscielny. Crédits photo : Sky Sports

Pour cette rencontre, les deux clubs ont donc logiquement aligné leur équipe type. Seul abonné absent : Laurent Koscielny du côté des Gunners.

En face, tout le monde était présent, même N’Golo Kanté et Tiémoué Bakayoko.

Une première mi-temps assez corsée

La première mi-temps fut celle des gardiens, puisque chaque équipe, dès l’entame de match, s’est précipitée sur les goals adverses. Tel une prescription médicale, Alvaro Morata, suite à une erreur de Chambers, se présenta seul face à Cech, le gardien tchèque d’Arsenal. L’action fut ratée par Morata, qui ouvrait trop son pied et ne réussissait même pas à cadrer le ballon, à la 14ème.

Alexandre Lacazette, Antonio Rüdiger. Crédits photo : Sky Sports

Les buts sont signés quant à eux Jack Wilshere à la 63ème, Eden Hazard sur un pénalty à polémique outre-Manche à la 67ème. Puis Alonso Mendoza à la 84ème et, pour finir, Hector Bellerin à la 90ème+2.

Pour un match au sommet à la chandelle

En fin de match, on sentait bien la tension monter, et même Arsène Wenger d’habitude très flegmatique s’est agacé des questions des journalistes, remettant en question l’arbitrage de la rencontre.

Wenger s’en prend encore à l’arbitrage après le nul Anrsenal-Chelsea. Crédits photo : RMC Sport

En effet, d’aucuns soulignent l’erreur de l’arbitre attribuant le penalty à Eden Hazard, qui égalisait à la 67ème. On retiendra principalement les performances de Cech, le gardien d’Arsenal, qui permit à maintes reprises à son équipe de boire une tasse beaucoup moins amère.

Source :

Google