PARTAGER
L'EA Guingamp célébrant son premier but durant la rencontre l'opposant à Strasbourg - Crédits photo : L'Equipe

La Ligue 1 a enfin repris ses droits à la télévision, et c’est la rencontre opposant l’EA Guingamp au RC Strasbourg qui fut le théâtre de la reprise post-trêve hivernale. D’ailleurs, c’est l’ex-club du légendaire Didier Drogba qui l’a emporté, réussissant à piéger des Strasbourgeois pourtant détenteurs de la meilleure défense de Ligue 1… avant la trêve. Résumé du match.

Strasbourg piégé comme un bleu

Strasbourg fait partie de ces clubs qui en ont surpris plus d’un l’an dernier. Auteur d’une brillante prestation face au leader parisien, le club alsacien fut même qualifié de défense la plus efficace de Ligue 1 à la mi-saison.

L’EA Guingamp célébrant son premier but durant la rencontre l’opposant à Strasbourg – Crédits photo : L’Equipe

On aurait du coup pensé que Strasbourg se serait facilement défait de l’En Avant Guingamp qui, malgré une belle série depuis 3 rencontres, ne fait – du moins sur le papier – pas le poids. Le match, plutôt équilibré durant les 3 à 6 premières minutes, bascula très rapidement à l’avantage de Guingamp.

Le club multiplia les assauts pernicieux dans le camp strasbourgeois, dont un dès la 8e minute, rondement menée par l’ensemble des guingampais, avec à la conclusion Salibur, qui fusilla littéralement le gardien adverse.

L’EA Guingamp célébrant son second but durant la rencontre l’opposant à Strasbourg – Crédits photo : L’Equipe

8 minutes plus tard, ce fut au tour de Benezet de doubler la mise, suite à un cafouillage dans la surface de réparation strasbourgeoise et une passe décisive de Briand. Menant dès lors au score, le club a aisément géré sa fin de match.

Des erreurs tactiques qui expliquent tout

Beaucoup, dont les supporters de Strasbourg, se questionnent sur les raisons d’un tel naufrage à domicile. Il faut scruter la feuille de match pour en savoir plus, puisque Thierry Laurey – le coach alsacien – s’est appuyé dès le départ sur un système de jeu en 4-1-3-2, qui s’est révélé improductif. Il décida en cours de match de se rabattre sur un 4-4-2 pour pallier l’indisponibilité de Martin Terrier et Dimitri Liénard.

La feuille de match du Racing Club de Strasbourg, opposé à l’EA Guingamp en Ligue 1 – Crédits photo : Europe1

Seul bémol, cette configuration n’a pas suffi à contenir les assauts de l’EAG. Dès le second but, le coach strasbourgeois décida de revenir à son habituel 4-3-3.

Conséquence directe, Guingamp grimpe provisoirement à la 6e place et se rapproche peu à peu de l’Europe.

Source :

L'Equipe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar