PARTAGER
JuanJaén, Wikimedia Commons

Depuis ce début de saison, il souffle comme un vent maudit à Madrid. Le club de la capitale espagnole doublement champion d’Espagne et d’Europe (Champions League) deux années successives peine à démarrer sa campagne 2017-2018. Quatrième au classement du championnat actuellement, le club entraîné par Zinédine Zidane a défait par un lourd score le Deportivo de La Corogne le week-end dernier. Résumé du match.

Comme une habitude depuis un moment

Peu agressif et incisif dès l’entame de match, le Real s’est même fait dominer par La Corogne, qui inscrivit le premier but de la rencontre par le biais d’Adrian Lopez, à la suite d’un contre magistral et rondement mené à 23e minute.

 

Malgré cette déconvenue tôt encaissée, le Real n’a jamais baissé les bras, et c’est au bout de 32 minutes de jeu qu’il égalisa. Nacho le défenseur central à la manœuvre, servi par l’excellent et indéboulonnable Marcelo.

La suite de la rencontre ne fut qu’un récital complexe à avaler pour La Corogne, qui en a pris 6 dans dans la foulée, pour se retrouver au final, en train de perdre la rencontre 7 à 1.

Trois doublés, dont celui d’un défenseur

De loin le match le plus abouti de l’équipe Merengue depuis début décembre 2017, le festival fut entamé à la suite du but de l’égalisation de Nacho à la 32ème.

Bien aidé de Marcelo et Gareth Bale enfin de retour dans l’effectif madrilène, Cristiano Ronaldo inscrivit un magnifique doublé qui paralysa littéralement l’équipe adverse. Ce fut aux 78ème, 84ème. Il s’agissait du coup de grâce, mais avant cela, quelques coéquipiers du quintuple Ballon d’Or France Football se sont illustrés tour à tour.

Cristiano Ronaldo et Gareth Bale du Real Madrid après un but de leur club dans le cadre de leur victoire 7 buts à 1 face au Deportivo La Corogne – Crédits photo : Eurosport

Notamment Gareth Bale très critiqué, qui lui aussi inscrivit un doublé aux 42ème et 58ème, ou Nacho le fameux défenseur reconverti l’instant d’un match avant-centre. Ce dernier a lui aussi marqué à deux reprises, 32ème et 88ème.

Luka Modric a également participé au festival de buts des madrilènes, en soignant à la 68ème le rhume passager du gardien adverse.

Source :

Ouest France