PARTAGER
Crédits photo : UEFA Europa League, Wikimedia Commons

Après leur victoire 2-0 contre le Red Bull Salzbourg en demi-finale aller de l’Europa League, les Marseillais se sont fait peur lors du match retour, en s’inclinant 2-1 après prolongations. En finale, ils affronteront l’Atlético de Madrid, qui s’est défait d’Arsenal. Veuillez noter que pendant cette rencontre Laurent Koscielny s’est gravement blessé et devrait être forfait pour la prochaine coupe du monde.

Marseille joue à se faire peur

Alors que les Marseillais ont plutôt contrôlé en première période et se sont même procuré plusieurs occasions d’ouvrir le score, ils entament la seconde mi-temps sur le même rythme. Valère Germain est même à deux doigts d’ouvrir le score à la 49e minute, mais il ne cadre pas sa reprise du plat du pied alors que le but était ouvert. Quelques minutes plus tard, c’est Amadou Haidara qui va ouvrir le score pour les autrichiens en profitant de la passivité de la défense marseillaise. À partir de ce moment-là, les Phocéens vont reculer et se mettre en danger, les joueurs de Salzbourg se procurant plusieurs occasions franches. C’est donc en toute logique que ces derniers inscrivent un deuxième but à la 65e minute, Bouna Sarr trompant son propre gardien.

L’Olympique de Marseille jouera la finale de l’Europa League         Crédits photo : Hombrey, Wikipédia

Les Phocéens vont ensuite souffrir, mais tenir jusqu’à la fin du temps réglementaire avant de se reprendre quelque peu pendant la prolongation. Ils parviennent même à marquer à la 116e minute alors que Rolando, entré en cours de match, reprend un corner tiré par Dimitri Payet. Marseille parvient donc à se qualifier pour la finale de l’Europa League, mais devra sans aucun doute jouer à un autre niveau pour se défaire de l’Atlético de Madrid

L’Atlético en finale, coup dur pour Koscielny

L’Atlético de Madrid s’est en effet qualifié pour leur cinquième finale européenne en huit ans en s’imposant 1-0 en Espagne, validant ainsi l’excellent nul 1-1 obtenu sur le terrain d’Arsenal lors de la rencontre aller. Le but de la qualification a été inscrit par Diego Costa juste avant la pause. L’attaquant espagnol, parfaitement servi par Antoine Griezmann, trompe David Ospina, le gardien de but des Gunners d’une belle frappe du gauche.

Laurent Koscielny ne devrait pas disputer la Coupe du Monde         Crédits photo : Ronnie Macdonald, Wikimedia Commons

Cependant, l’événement le plus marquant restera sans doute la blessure de Laurent Koscielny. Le défenseur français s’est écroulé à la réception d’un saut tout en se tordant de douleur. Même s’il faut attendre le résultat des examens, il semble souffrir d’une rupture du tendon d’Achille, ce qui l’éloignerait des terrains pour environ 6 mois. Si c’est confirmé, il manquerait bien évidemment la prochaine Coupe du Monde, ce qui devait être sa dernière compétition avec l’équipe de France. En novembre dernier, il a en effet annoncé qu’il prendrait sa retraite internationale après cet événement.

Source :

L'Équipe