PARTAGER
Crédits photo : Adit, Wikimedia Commons

Lors du Trophée des Champions, le PSG a tapé un grand coup en s’imposant 4-0 contre Monaco. Il faut cependant noter que cette rencontre a été quelque peu perturbée par la Coupe du Monde, puisque de nombreux joueurs étaient absents pour cette rencontre.

Une rencontre particulière

Habituellement, le Trophée des Champions est une rencontre qui oppose les vainqueurs de la Ligue 1 et de la Coupe de France. Cependant, pour cette édition, ce n’était pas possible, le Paris Saint-Germain ayant remporté les deux titres. Ces derniers étaient donc opposés à Monaco, leur dauphin en championnat. En outre, l’effectif des deux équipes comportait de nombreux absents. Parmi ceux-là, on retrouve certains joueurs sud-américains, mais aussi ceux qui ont brillé en Coupe du Monde.

Kylian Mbappé faisait partie des absents pour cette rencontre      Crédits photo : Кирилл Венедиктов, Wikimedia Commons

Ainsi, Monaco jouait sans Djibril Sidibé, Falcao, Danijel Subasic et Aleksandr Golovin alors que les Parisiens ne pouvaient pas aligner des joueurs tels qu’Alphonse Areola, Presnel Kimpembé, Thomas Meunier, Kylian Mbappé ou Edinson Cavani. Veuillez enfin noter que Neymar n’était pas titulaire et n’a finalement joué que 15 minutes.

Le PSG montre déjà sa supériorité

Alors que les Monégasques ont plutôt bien entamé la rencontre, ce sont les Parisiens qui ont ouvert le score peu après la demi-heure de jeu grâce à un superbe coup-franc direct d’Angel Di María. Quelques minutes plus tard, c’est le jeune Christopher Nkunku qui double la mise en concluant une magnifique occasion collective des joueurs de la capitale.

Angel Di María a inscrit un doublé            Crédits photo : Global Panorama, Flickr

Alors qu’ils ont rejoint les vestiaires avec cette avance de deux buts, les Parisiens ont encore marqué deux fois en seconde période. C’est d’abord le jeune Thimothy Weah qui trompe Diego Benaglio, le gardien de but monégasque, à l’heure de jeu avant qu’Angel Di María ne s’offre un doublé en marquant dans les arrêts de jeu. C’est la huitième fois que le club parisien remporte ce trophée, ce qui constitue un record.