Alors que le marché des paris sportifs ne cesse de progresser aujourd’hui en France, la branche des paris hippiques n’est pas en reste, et attire chaque semaine de plus en plus d’amateurs de courses équestres. Et au-delà de la propagation des sites spécialisés en pronostics PMU comme Turfoo, c’est surtout le nombre de mises qui reste impressionnant sur le marché français.

Selon le dernier rapport de l’ARJEL, organisation qui régule les jeux d’argent en France, le premier trimestre de cette année aura effectivement généré 273 millions d’euros au total, pour une hausse de 1% de mises par rapport à la même période de l’année 2018. Une augmentation constante que l’on note d’ailleurs depuis quelques temps désormais, et qui dénote un certain intérêt grandissant chez les parieurs pour la discipline.

Toujours plus de gains

Avec des cotes relativement élevées sur l’ensemble des chevaux, les courses hippiques attirent surtout les parieurs par le montant des gains atteignables en cas de paris gagnant. Les probabilités de l’emporter étant plus faibles que sur le football par exemple, les coupons à fort potentiel sont donc fréquents, tentant chaque jour de nombreux passionnés de tenter leur chance devant une course. Toujours selon les chiffres de l’ARJEL, ils étaient ainsi près de 155.000 à avoir parié de Janvier à Avril. Soit un français sur 430.

Un développement numérique

Si les courses hippiques – ou le turf plus communément – attire toujours plus de parieurs ces derniers mois, la multiplication de l’offre n’y est d’ailleurs pas étrangère. En plus des nombreuses chaînes de télévision, sites internet ou encore web radio qui permettent de suivre chaque jour les courses en direct, de nombreux sites de paris hippiques existent désormais, permettant à monsieur Tout le Monde de pouvoir parier tranquillement depuis son canapé. Du classique PMU à Zeturf en passant par Betclic, les géants du pari hippique semblent avoir compris le filon, et ne devraient pas le lâcher de sitôt. Tant pis pour vos finances, tant mieux pour la popularité de la discipline.

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici