Source : Pixabay. L'équipe de Cardiff sanctionnée par la FIFA.

Le club de Cardiff est soumis à une interdiction de transfert de trois joueurs s’il ne paie pas à Nantes le premier versement de 15 millions d’euros pour l’attaquant Emiliano Sala. L’ancien attaquant de Nantes est mort dans un accident d’avion qui s’est déroulé en janvier. Il allait rejoindre son nouveau club lorsque cette tragédie a eu lieu.

La FIFA a publié les motifs complets de sa décision de septembre ordonnant à Cardiff de verser les 6 premiers millions d’euros. Cardiff fera appel de cette décision dans les deux prochaines semaines devant le tribunal arbitral du sport.

Les décisions de Cardiff

Cardiff a fait valoir qu’il n’était pas redevable d’aucune de ces frais, car l’Argentin n’était pas officiel un de leur joueur à sa mort. Le comité du statut de joueur de l’instance dirigeante mondiale a décidé que Cardiff devait verser la somme correspondant au premier versement dû prévu dans l’accord de transfert et a rejeté les arguments du club gallois pour diverses raisons.

Voici une vidéo en anglais parlant de la décision de la FIFA :

Le rapport révèle que Cardiff avait cherché à retarder le jugement de la FIFA jusqu’à ce qu’une éventuelle procédure civile et pénale ainsi qu’une enquête sur les accidents aériens soient terminées.

Cardiff refuse de payer les frais de transfert du joueur décédé

Cardiff disposait de 45 jours à partir du moment où Nantes leur avait fourni des informations bancaires pour payer au club français une somme initiale de 6 millions d’euros, plus les intérêts depuis janvier.

Le rapport a également indiqué que les enquêteurs jugent regrettable que le différend ne puisse être réglé à l’amiable. Cardiff a refusé de commenter les détails exacts des conclusions des enquêteurs, mais a réitéré son intention de contester la décision devant le court arbitral du sport. L’appareil transportant le joueur de 28 ans s’est écrasé dans la Manche. Le pilote de l’avion est également décédé dans cet accident.

Source :

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here