PARTAGER
Spencer Seabrooke, slackline

Spencer Seabrooke défie la mort avec un nouveau record du monde de slackline terrifiant

Un casse-cou canadien a vraisemblablement battu le record du monde de distance en free solo sur une slackline (“ligne lâche”), c’est à dire sans aucune protection. Il a réalisé cet exploit plus tôt ce mois-ci à Squamish, en Colombie-Britannique (Canada), d’après une nouvelle vidéo de l’événement postée sur YouTube.

Dans la vidéo, on peut voir Spencer Seabrooke manquer de tomber à plusieurs reprises, alors qu’il traverse l’espace de 64 mètres, à 290 mètres du sol, sans harnais de sécurité, battant ainsi le précédent record de sept mètres, conformément à la description de la vidéo.

La traversée été effectuée le 2 août, mais la vidéo n’a été mise en ligne que mardi. Avant sa tentative de record, Seabrooke, qui est originaire de l’Ontario, s’est échauffé avec un passage avec un harnais. La slackline s’apparente au funambulisme, mais la sangle élastique est en nylon, large de 2,5 cm, et l’utilisateur ne se sert pas d’accessoire de type balancier. La sangle utilisée, aussi appelée slack, est tendue entre deux ancrages à l’aide d’un système de tension facilitant sa mise en place. Cela permet la pratique en milieu naturel ou urbain.

Alors que de nombreux slackliners pratiquent le sport à un mètre du sol environ, en utilisant une ligne tendue entre deux arbres dans un parc par exemple, les plus téméraires comme Seabrooke pratiquent une autre version de ce sport appelée highline, franchissant des espaces de centaines de mètres dans les airs.

“Cela a certainement été l’une des choses les plus pénibles que j’ai vécu de toute ma vie, entre manœuvrer le drone et le regarder marcher à 290 mètres au-dessus du sol. C’était certainement quelque chose que je n’ai jamais connu”, a déclaré le vidéaste Zackary Moxley dans la description de la vidéo.

Highline: des funambules entre deux montgolfières !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz