PARTAGER
James Kngston, escalade, Tour Eiffel

Munis d’une caméra GoPro, deux free-runners britanniques se sont filmés en train d’escalader la Tour Eiffel au cours d’une longue nuit jusqu’au lever du soleil !

Peut-être ont-il voulu rejouer des scènes d’Un Indien dans la ville ou peut-être sont-ils fans d’Alain Robert, mais James Kingston (que l’on avait déjà vu réaliser des cascades de ce genre) et son acolyte ont escaladé la Tour Eiffel pendant toute une nuit, au nez et à la barbe de la sécurité de l’édifice parisien.

James Kingstong, un free-runner originaire de Southampton, en Angleterre, a récemment posté une vidéo sur YouTube le montrant en train de marcher sur la structure de la Dame de Fer, apparemment sans autorisation ni équipement de sécurité. Il raconte que la tour était l’un de ses “objectifs”. Sur la vidéo, on le voit lui et son ami jouer aux funambules sans aucune sécurité, les lueurs des réverbères aux alentours laissant supposer la hauteur vertigineuse.

Escaladée il y a un an
Si la vidéo a été publiée le 8 novembre, James Kingstong laisse entendre qu’il a escaladé la Tour Eiffel il y a un an. Sur un post de sa page Facebook, James annonce qu’il a grimpé sur la Tour Eiffel. L’un de ses fans indique “cela fait un moment que tu l’as fait. Je me souviens que t’avais posté “devinez où je suis”.” Avant que l’intéressé réponde: “Plus d’un an maintenant ! Merci mon pote.”

Six heures au poste

Dans la description de la vidéo, il indique avoir débuté l’ascension à 1h du matin et avoir passé la nuit sur la tour. Après avoir joué au chat et à la souris avec les gardes de sécurité, ce n’est qu’après le lever du soleil et l’arrivée des premiers travailleurs et touristes que les deux cascadeurs ont été contraints de descendre. James décrit avoir été menotté avant d’être finalement détenu par la police pendant six heures à la suite de sa nuit passée sur la Tour Eiffel. Il a promis qu’il ne remonterait pas dessus au cours des trois prochaines années.

L’homme de 25 ans avait grimpé sur l’arche du stade de Wembley plus tôt cette année et se dit être un “aventurier professionnel”.

Sachez que, si vous aussi vous n’avez pas envie de faire la queue pour monter sur la Tour Eiffel, vous pouvez toujours prendre un billet coupe-file et passer devant tout le monde. Ce sera moins risqué et vous ne finirez pas au poste !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz