PARTAGER
Médailles des jeux olympiques de Rio 2016

Cash: Combien gagne un athlète français médaillé aux JO de Rio ? Quels sont les primes versées par les autres pays ? Notre enquête complète.

Graver son nom à jamais dans l’histoire des Jeux olympiques à Rio est une récompense exceptionnelle pour un athlète. Mais on va voir que celle-ci n’est pas seulement honorifique. Certains Etats ont prévu des enveloppes bien garnies pour motiver encore plus leurs sportifs.

Le 5 août, 396 athlètes français défileront durant la cérémonie d’ouverture. Si tous ne gagnent pas leur vie de la même façon pendant l’année, ils toucheront la même prime en cas de médaille d’or (50.000 €), d’argent (20.000 €) ou de bronze (13.000 €). Mais pour remporter un maximum des 2488 médailles olympiques mises en jeu à Rio, certains comités nationaux olympiques ont mis la main à la poche pour motiver leurs troupes. Et dans la course à la performance sportive, l’argent est souvent une carotte efficace…

360Sport est allé à la pêche aux chiffres pour trouver combien recevront les athlètes de différentes nationalités. Nous avons choisi des pays pour la plupart habituellement absents des podiums olympiques, dans le but de montrer comment les comités motivent les sportifs par l’appât du gain.

Pour voir l’infographie sur la version mobile, cliquez ici.

Pour voir les sources, cliquez ici

 
Taïwan, par exemple, offrira l’équivalent de 560.000€ à un médaillé d’or. Mais si l’athlète s’impose en athlétisme, natation ou gymnastique, cette somme pourrait grimper à 840.000€. Enfin, le président du Comité olympique taïwanais Lin Hong-dow a affirmé qu’il donnerait l’équivalent de 280.000€ supplémentaires à tout athlète taïwanais qui gagne une médaille d’or spécifiquement aux Jeux olympiques de Rio. Pour résumer, un médaillé d’or taïwanais pourrait gagner 1 120 000 € cet été.

Les athlètes pourront aussi compter sur les primes de leurs sponsors respectifs

Comme le soulignait FranceTVinfo pendant les derniers Jeux londoniens, les sponsors sont également prêts à sortir le portefeuille pour les sportifs avec qui ils ont un contrat. En effet, un sportif médaillé, c’est un sportif qui rapporte. La marque Speedo avait ainsi versé 814.000 euros à l’Américain Michael Phelps pour ses huit médailles d’or à Pékin en 2008.

Renaud Lavillenie, médaille d'or

Crédit photo: Wikimedia – Georges Biard

Cependant, le montant des primes allouées aux sportifs par les sponsors est généralement un sujet tabou. La somme dépend par exemple de la discipline et du niveau de l’athlète. Areva, leader mondial du nucléaire et grand sponsor de l’athlétisme français, avait versé une prime à la fédération française d’athlétisme “en fonction du nombre de médailles”. Autre grand sponsor des sportifs français, EDF avait distribué des primes qui variaient de 3000 à 40.000 euros selon le métal de la médaille et le type de contrat qui liait les sportifs à l’électricien.

Une imposition sur les primes ?

Financées par le budget de l’Etat, les primes versées aux français médaillés seront soumises à l’impôt. C’est le cas depuis les JO de Londres de 2012. Comme l’expliquait à l’époque BFM Business, les parlementaires français avaient voté cette disposition dans le projet de loi de finances 2011.

C’est, d’une autre façon, aussi le cas pour les Etats-Unis. Avec 25.000 euros de prime pour l’or olympique, les sportifs américains devront payer une taxe de 39,6%, comme tous les revenus gagnés hors de leurs frontières.

Que vaut une médaille d’or sur le marché des métaux ?

Les sportifs qui ne sont pas satisfaits de ces récompenses pourront toujours tenter de les vendre sur le marché des métaux. Mais ils risquent d’être bien déçus ! Si une médaille d’or pourra être revendue aux enchères, son prix pourra être gonflé par le prestige de l’athlète et la valeur symbolique de la breloque. Mais si le sportif veut faire fondre sa médaille pour en récupérer l’or, combien en tirera-t-il ?

Selon Casa da Moeda, qui a fabriqué les médailles, celle d’or est composée de très peu d’or (1,2%, soit 6 grammes), d’argent (91,4%) et de cuivre (7,4%). Sa valeur n’est en fait que de 496 euros. Quant à la médaille d’argent, elle contient 92,5% d’argent et 7,5% de cuivre, tandis que la médaille de bronze contient 97% de cuivre, 2,5% de zinc et 0,5% d’étain.

BullionVault, une plate-forme d’échange pour l’or et l’argent, s’est amusée à calculer la valeur totale des médailles remportées par les nations depuis les premiers jeux olympiques modernes, qui se sont tenus à Athènes en 1896. Le site note qu’il n’a pas suffit de prendre simplement le poids total des médailles et de le multiplier par les prix actuels des métaux. Si le pourcentage en métaux s’est quasiment maintenu au cours des années, la forme, la taille et le poids des médailles ont fortement variés. Il faut aussi savoir que les jeux de Saint Louis 1904 et Londres 1908 ont été les seuls à offrir de vraies médailles en or massif pour les gagnants.

Le site a ainsi calculé que la valeur totale des médailles pour les jeux modernes est de 2 448 801 dollars aux cours actuels, soit 2,26 millions d’euros.

Médailles olympiques, valeur totale, pays

Cliquez sur le lien pour afficher en plus grand – Crédit photo: BullionVault

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "JO 2016 à Rio: Combien rapporte une médaille d’or ?"

Me notifier des
avatar
zakaria
Invité

Pour les Allemands, si t’es pas premier t’es dernier ! Mdr

wpDiscuz