Rien ne semble arrêter pour l’instant la dynamique du PSG, qui aligne les succès toutes compétitions confondues, avec la manière. En effet, invaincu durant cette phase initiale de la Champions League, le club de la capitale a assaini pas moins de 3 buts par rencontre face au Bayern Munich, Anderlecht et le Celtic Glasgow, qui partagent la poule du Paris Saint-Germain. Match retour très attendu, le PSG a infligé une sévère correction au Celtic hier soir, gagnant à l’extérieur 7 buts contre 1.

Paris menacé, puis ultra dominateur

Le Celtic semblait avoir l’esprit revanchard une fois sur le terrain, le club écossais tentant des trucs et autres pichenettes plus ou moins efficaces pour inquiéter le PSG. Au point d’ouvrir le score dès les premières minutes du match.

Le PSG riposta et l’on avait même pas encore atteint la 9e minute que le tableau d’affichage pointait un match nul à 1 contre 1. La suite fuit moins joviale pour Glasgow, qui une fois de plus paya les frais de la démonstration de force du PSG.

Crédits photo : Paris Saint-Germain’s Brazilian striker Neymar (R) celebrates with Paris Saint-Germain’s French striker Kylian Mbappe (L) and Paris Saint-Germain’s Uruguayan striker Edinson Cavani (C) after scoring the opening goal of the UEFA Champions League Group B football match between Celtic and Paris Saint-Germain (PSG) at Celtic Park in Glasgow, on September 12, 2017. / AFP PHOTO / FRANCK FIFE

En effet, Neymar signa un doublé, le premier de sa carrière en Ligue des Champions avec le maillot du PSG. Puis ce fut au tour de Cavani de faire preuve de son talent, reprenant un excellent ballon se baladant dans la surface.

Kylian Mbappé enfonça le clou à 35e, reprenant un ballon millimétrique envoyé par Neymar. Outre les attaquants, ce fut également un festival de but chez les défenseurs du PSG, puisque Marco Verrati et Daniel Alves marquèrent eux aussi respectivement aux  75e et 80e minutes, Edinson Cavani s’offrant via son somptueux but à la 79e, un nouveau doublé.

Des statistiques ahurissantes

En effet, il convient de s’intéresser un peu aux statistiques du match d’hier, tant le PSG semble avoir maitrisé son sujet.

Au final, le club parisien s’en sort avec 24 tirs dont dont 11 cadrés et 7 buts francs, 5 corners, 5 hors-jeu (Cavani et Mbappé principalement), mais c’est surtout la possession de balle qui donne des vertiges, le PSG s’étant accaparé de 63 % des échanges sur le terrain.

En somme, le PSG est devenu une machine à buts et stats, espérons que la suite de l’aventure, dès les 8èmes, leur soit favorable.

Source :

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici