PARTAGER
Crédits photo : UEFA Europa League, Wikimedia Commons

Alors que Marseille, Lyon et Nice ont disputé leur 16e de finale aller d’Europa League, les deux Olympique ont réalisé un très bon résultat. Ce n’est cependant pas le cas de Nice qui s’est incliné à domicile. Dans la vidéo ci-dessous, vous retrouverez le résumé de la rencontre entre Lyon et Villarreal.

Les deux Olympique s’imposent

L’Olympique de Marseille s’est en effet facilement imposé 3-0 contre le Sporting Braga lors de son 16e de finale d’Europa League. Les Marseillais n’ont pas perdu de temps pour ouvrir le score grâce à un but de Valère Germain dès la 4e minute. Il marquera même une deuxième fois à la 69e minute en reprenant victorieusement un centre d’Hiroki Sakai. Florian Thauvin, entré en jeu en cours de jeu, marque le troisième but à la 74e minute.

L’ancien Monégasque Valère Germain a brillé           Crédits photo : Вячеслав Евдокимов, Wikimedia Commons

De son côté, l’Olympique Lyonnais s’est imposé 3-1 contre le club espagnol de Villarreal. Si aucun but n’est inscrit en première période, les Lyonnais ne tardent pas à prendre les devants dès le retour des vestiaires. C’est d’abord Tanguy Ndombele qui ouvre le score à la 46e minute en reprenant de la tête le ballon sur un centre de Rafael prolongé par Mariano Diaz. Nabil Fekir ne tardera pas à doubler la mise dès la 49e minute. Sur une frappe de Mariano Diaz mal repoussée par Sergio Asenjo, le capitaine lyonnais surgit pour pousser le ballon dans les buts espagnols. Si Pablo Fornals réduit le score à la 63e minute, Memphis Depay, rentré en cours de jeu, donne un avantage plus conséquent aux Lyonnais grâce à une frappe puissante de 25 mètres.

Nice coule à domicile

Tout était pourtant bien parti pour les Niçois qui ont rapidement mené 2-0 contre le Lokmotiv Moscou grâce à un doublé de Mario Balotelli qui marque aux 4e et 28e minutes. Cependant, Malang Sarr, en difficulté pendant toute la rencontre, concède un penalty juste avant la mi-temps, que Manuel Fernandes se fait un plaisir de convertir. Le milieu offensif du Lokomotiv Moscou s’offrira même un triplé en marquant deux autres buts lors de la seconde période, profitant notamment de l’expulsion de Racine Coly, qui avait stoppé irrégulièrement Ari alors que celui-ci filait au but. Pour se qualifier, les Niçois devront largement s’imposer en Russie lors du match retour, histoire d’inverser ce 2-3.

Manuel Fernandes, auteur d’un triplé       Crédits photo : Елена Рыбакова, Wikimedia Commons
Source :

L'équipe