PARTAGER
Source : Pixabay. Le futsal a le vent en poupe en France.

La France a participé pour la première fois de son histoire à l’Euro 2018 de futsal. Cet événement a eu lieu du 30 janvier au 10 février en Slovénie. Samir Alla a été sélectionné dans l’équipe nationale. Ce joueur de 32 ans a vécu un rêve éveillé. Il a déclaré que c’était un moment fort pour les membres de l’équipe française.

Voici les déclarations de Djamel Haroun, gardien de but de l’équipe nationale française de futsal :

Le sélectionneur des Bleus, Pierre Jacky, a occupé ce poste depuis 2004. Ce dernier a choisi 14 joueurs pour ce déplacement en Slovénie. Cette discipline existe depuis des années, mais a récemment connu une éclosion fulgurante dans l’Hexagone.

Un sport inspiré du football

Le futsal est un dérivé du football. Il existe depuis une dizaine d’années. Il faut deux équipes de cinq pour le pratiquer. Contrairement au foot classique, le ballon est beaucoup plus petit et on joue en salle, très souvent sur un terrain de handball. Le football en salle est apparu en Uruguay dans les années 1930. La France a connu ce sport quelques années plus tard.

Voici une vidéo montrant Neymar jouant au futsal :

Cette discipline a toujours été dominée par les Argentins, les Brésiliens, les Portugais et les Espagnols. Des stars comme Neymar ou encore Ronaldinho l’ont pratiqué avant de devenir de très grands joueurs.

Les clubs se développent en France

Ce type de sport requiert des infrastructures. Malheureusement, la France en manque encore. Malgré cela, la Fédération française de football confirme qu’il existe actuellement près de 30 000 licenciés de futsal repartis dans 600 clubs. Des joueuses féminines pratiquent également ce sport.

Cette activité est aussi très pratiquée dans les lycées et collèges. Certains joueurs amateurs de foot à onze se tournent de plus en plus vers ce jeu à cinq. Heureusement, on constate aujourd’hui des efforts pour la construction d’infrastructures afin de promouvoir le futsal.

Source :

LaCroix