PARTAGER
Source : site officiel de la FFF

C’est toujours une bonne chose de s’imposer contre le pays organisateur d’une coupe du monde quelques mois avant qu’elle ne commence. C’est ce que la France est parvenue à faire en l’emportant 3-1 en Russie malgré un match moyen.

Pogba et Mbappé au-dessus

Contrairement à la rencontre contre la Colombie, la France n’a pas réussi une bonne entame de match. C’est même Hugo Lloris qui a dû s’employer deux fois aux 7e et 15e minutes pour empêcher l’intenable Fedor Smolov d’inscrire un premier but. Cependant, cette double alerte a eu le mérite de réveiller les bleus qui parviennent à ouvrir le score à la 40e minute, alors que Kylian Mbappé remporte son duel face à Andrey Lunev, le gardien russe, après avoir été parfaitement servi en profondeur par Paul Pogba.

Très gros match de Kylian Mbappé        Source : site officiel de la FFF

Si les Français peuvent s’estimer heureux de mener à la pause, ils vont même se donner un peu plus d’air dès le début de la seconde période grâce à un magnifique coup franc de Paul Pogba à la 49e minute. Alors qu’elle mène 2-0, l’équipe de France va alors lever un peu le pied, permettant à Fedor Smolov de réduire le score à la 68e minute. Les Russes vont alors pousser pour égaliser mais vont s’exposer aux contres, ce qui permettra à Kylian Mbappé de signer son premier doublé en sélection en trompant Andrey Lunev à la 83e minute.

Vers un naufrage russe ?

Si les Français n’ont pas fait deux matchs amicaux très convaincants, la situation est bien plus alarmante pour la Russie. Alors qu’elle ne dispute que des rencontres amicales, elle ne s’est pas imposée depuis le 7 octobre 2017 contre la Corée du Nord et reste sur une série de 5 matchs sans victoire. La seule chose qui pourrait la sauver est la faiblesse de son groupe en Coupe du Monde. Alors qu’elle y affrontera l’Uruguay, l’Égypte et l’Arabie Saoudite, elle parviendra peut-être à tout de même se qualifier en 8e de finale.

Fedor Smolov a sans doute été le meilleur Russe      Source : site officiel de la FFF
Source :

L'Équipe