PARTAGER
Crédits photo : Liga de Fútbol Profesional, Wikipedia Espagne

Alors que le PSG est assuré de remporter la Ligue 1 et que la lutte pour le podium fait rage entre Monaco, Marseille et Lyon, il ne faut pas oublier ces équipes qui se battent pour ne pas descendre. Voici ce qu’il faut retenir des clubs situés au bas du classement.

Les équipes concernées

Les principales équipes concernées sont Lille, Troyes et Toulouse. Metz, dernier de Ligue 1, compte en effet 4 points de retard sur Lille, actuellement 18e du championnat et en position de barragiste. Le club lorrain devrait avoir du mal à éviter de descendre, alors que Strasbourg et Caen semblent à l’abri, comptant respectivement 5 et 6 points d’avance sur la zone rouge. De plus, les Normands pourraient prendre encore un peu plus d’air s’ils parvenaient à remporter leur match en retard contre Toulouse. Enfin, veuillez noter que les trois clubs concernés ne se tiennent qu’en un seul point.

Les Lillois payent un début de saison raté avec Marcelo Bielsa      Crédits photo : Mathieu, Wikimedia Commons

Le profil des trois clubs

Parmi ces trois équipes, Troyes est sans aucun doute celle qu’on s’attendait le plus à voir lutter pour le maintien. Les joueurs de l’Aube était en effet promus en Ligue 1, ne validant leur participation à l’élite que lors du barrage d’accession contre Lorient. Leur principal avantage est la présence de plusieurs éléments d’expérience dans leur effectif, tels que Stéphane Darbion, Oswaldo Vizcarrondo ou Benjamin Nivet. Il est déjà plus surprenant de voir Toulouse dans une telle position. Les Toulousains ont en effet un effectif moyen qui semblait les prédestiner à terminer dans le ventre mou du classement.

Troyes espère aussi rester en Ligue 1           Crédits photo : Superjuju10, Wikimedia Commons

Par contre, la présence de Lille dans les équipes qui luttent pour ne pas descendre est vraiment une grosse surprise. Le club nordiste avait en effet réalisé un recrutement important et ambitieux. Il visait même le top 5, qui leur aurait ouvert les portes de la coupe d’Europe. Cependant, l’effectif ne s’est jamais adapté aux méthodes de Marcelo Bielsa alors que Christophe Galtier, son successeur, peine à redresser la barre. Enfin, on peut imaginer que ce sont les Lillois qui ont le plus à craindre la relégation. Ils sont en effet déjà dans le viseur de la DNCG et les pertes occasionnées par cet échec sportif pourraient causer de très lourdes sanctions.

Source :

L'Équipe