PARTAGER
Hervé Renard le 1er février 2015 à Crystal Palace (Londres). Crédits photo : Ben Sutherland, Flickr via Wikimedia Commons

Les amateurs de football le connaissent bien. Hervé Renard, né en 1968 à Aix-les-Bains, est d’abord un joueur français des années 1980-1990. Mais c’est surtout en tant qu’entraîneur qu’il a commencé à se faire connaître, à partir des années 2000. Aujourd’hui, il entraîne la sérieuse équipe nationale du Maroc, laquelle pourrait créer la surprise lors du mondial de cet été… malgré des rumeurs de départ déjà démenties. Mais ce sélectionneur est-il vraiment à la hauteur des enjeux ?

Un entraîneur qui a fait ses preuves

En tant que footballeur dans le Midi, Hervé Renard n’a pas fait beaucoup parler de lui. Ensuite, ses premières années d’entraînement ont commencé par la petite porte : Draguignan, Cambridge, Cherbourg… Il a commencé à changer d’échelle en devenant le sélectionneur d’équipes nationales généralement considérées comme « petites » : la Zambie et l’Angola. Ses succès lui valurent d’être remarqué par le FC Sochaux, la Côte d’Ivoire et le LOSC, célèbre club de Lille. Depuis 2016, il entraîne le Maroc, qualifié pour la coupe du monde FIFA qui aura lieu en Russie cet été.

Ses statistiques avec les internationaux marocains sont pour l’instant très honorables. Il a en effet enregistré 16 victoires pour 5 défaites et 5 matchs nuls. De fait, il est parvenu à concrétiser la qualification du Maroc pour le prochain mondial, alors que le pays était absent de l’édition 2014. La Coupe du Monde sur sportytrader.com vous permettra de parier sur ces équipes qui peuvent vraiment créer la surprise au détour d’un match.

Ce qui attend le Maroc cet été

L’équipe nationale marocaine commencera le mondial FIFA 2018 en Russie dans le groupe B de la phase de poules. Ce sera l’un des challengers de la compétition, un effectif que les experts donnent en troisième position (sur quatre) de sa poule. En effet, le Maroc devrait pouvoir prendre le dessus sur l’Iran, mais il aura fort à faire pour tenir tête à deux géants du football européen et mondial : l’Espagne et le Portugal… Grâce à l’état d’esprit du « rien à perdre », Hervé Renard et ses hommes ont toutefois de quoi créer au moins la surprise d’un match nul face à l’une de ces deux pointures.
Avec le Maroc, Hervé Renard a déjà su faire tomber le Canada, la Corée du Sud, la Tunisie, la Serbie ou la Côte d’Ivoire. Ses matchs contre les Pays-Bas et le Cameroun, quoique perdus, l’ont été de peu après des prestations fort honorables.

Il n’est donc pas étonnant que des adversaires aient cherché à déstabiliser le sélectionneur ces derniers temps. En effet, alors qu’il est en contrat avec le royaume nord-africain jusqu’en 2022, des rumeurs font état de son départ après la coupe du monde. Le principal intéressé n’a cependant pas tarder à démentir ces bruits infondés… Les Lions de l’Atlas vont donc encore pouvoir bénéficier de ses talents !