PARTAGER
Crédits photo : Liga de Fútbol Profesional, Wikipedia Espagne

Lors de la 35e journée de Ligue 1, Lyon s’est parfaitement replacé dans la course à la qualification pour la Ligue des Champions. Grâce à leur victoire 2-0 contre Nantes, les Lyonnais s’emparent en effet de la 2e place, profitant des matchs nuls de Monaco et de Marseille, respectivement 0-0 contre Amiens et 1-1 à Angers.

Lyon en très grande forme

Au soir de la 28e journée, les Lyonnais semblaient dire adieu à leurs espoirs de qualifications en Ligue des Champions après un match nul à Montpellier. Depuis, ils ont enchaîné sept victoires consécutives en Ligue 1, ce qui leur permet maintenant d’être idéalement placés pour le faire. Ils sont en effet 2e du championnat, comptant respectivement 1 et 2 points d’avance sur Monaco et Marseille.

Memphis Depay, encore déterminant            Crédits photo : Kathi Rudminat, Wikimedia Commons

Lors de cette rencontre contre Nantes, l’homme clé a encore été Memphis Depay, le joueur du moment pour l’équipe lyonnaise. À la 39e minute, parfaitement servi par Nabil Fekir, il mystifie la défense avant de tromper le gardien nantais d’une magnifique frappe du gauche depuis l’extérieur de la surface pour l’ouverture du score. Ensuite, à la 68e minute, il fait exploser la défense nantaise avant de s’effacer pour laisser Bertrand Traoré faire le break.

Monaco et Marseille patinent

Si Lyon est parvenu à reprendre la 2e place, il le doit également aux contre-performances de Marseille et de Monaco, ses adversaires directs. Les Monégasques semblent en effet avoir du mal à se remettre de leur lourde défaite 7-1 contre le PSG lors de la 33e journée, n’ayant pas remporté le moindre match depuis. Alors qu’ils accueillaient Amiens, ils n’ont jamais été en mesure de faire la différence et concèdent logiquement le nul 0-0.

Depuis sa déroute contre le PSG, Monaco n’avance plus     Crédits photo : Дмитрий Голубович, Wikimedia Commons

Pour Marseille, le problème est sans aucun doute différent. Ce déplacement à Angers est en effet situé entre les deux rencontres des demi-finales d’Europa League. Après leur belle victoire 2-0 acquise lors du match aller, les Marseillais avaient certainement déjà la tête au retour. Malgré l’ouverture du score de Florian Thauvin dès la 3e minute, les Phocéens concèdent l’égalisation en fin de match et perdent deux précieux points dans la lutte pour le podium.

Source :

L'Équipe