PARTAGER
Crédits photo : Stephano de Grandis, LaPresse, site officiel du Giro

Alors que le Giro a commencé ce week-end, il est temps de faire le tour des favoris et de leur état de forme. Cependant, pour cette édition, la sélection était difficile, notamment en raison d’un plateau très relevé.

Christopher Froome

Vainqueur du Tour de France et de la Vuelta la saison dernière, il était difficile de ne pas le citer parmi les favoris. Le coureur britannique veut réaliser un exploit qu’on aurait considéré impossible il y a quelques années en remportant les trois grands tours consécutivement. Cependant, personne ne sait réellement dans quel état il est mentalement. Contrôlé positif au salbutamol, une substance permettant de traiter l’asthme, lors du dernier Tour d’Espagne, il est en effet en attente d’une éventuelle sanction. De plus, il a chuté lors du repérage de la première étape, juste avant le prologue de ce Giro 2018.

Christopher Froome            Crédits photo : youkeys, Wikipedia

Tom Dumoulin

Tenant du titre, le Néerlandais devrait tout de même connaître quelques difficultés à remporter à nouveau le Giro. Le parcours est en effet un peu plus montagneux que la saison dernière alors qu’il devra faire face à une concurrence bien plus rude. De plus, alors qu’il a remporté le prologue de ce Tour d’Italie, son équipe devra sans aucun doute assumer le poids de la course pendant la première semaine. Ses coéquipiers risquent donc d’y laisser de l’énergie qui pourrait leur manquer en troisième semaine.

Tom Dumoulin            Crédits photo : filip bossuyt, Wikimédia Commons

Thibault Pinot

Il y a tout de même un Français parmi ces favoris en la personne de Thibault Pinot. Le leader de la FDJ pourra compter sur une équipe solide avec plusieurs équipiers capables de l’accompagner en montagne. De plus, son tempérament offensif conviendra certainement plus au profil du Giro qu’à celui du Tour de France. Quatrième de l’édition 2017, le tricolore en a également profité pour accumuler de l’expérience. Par contre, il est assez difficile de savoir s’il a le mental pour remporter un grand tour sans connaître un jour sans.

Tibault Pinot           Crédits photo : Ludovic Péron, Wikimedia Commons

Fabio Aru

Profitant de l’avantage d’évoluer à domicile, Fabio Aru pourra laisser parler son tempérament offensif et profiter d’un parcours taillé sur mesure pour ses qualités de grimpeur. Il devra simplement éviter de perdre trop de temps lors des étapes contre la montre et réussir à se débrouiller seul. Leader de l’équipe UAE Emirates, il devrait avoir moins de soutien de la part de ses coéquipiers que lorsqu’il évoluait sous les couleurs d’Astana.

Fabio Aru         Crédits photo : Fabio Aru, Wikipedia
Source :

L'Équipe