PARTAGER
Crédits photo : UEFA Champions League, Wikimedia Commons

Alors que le Real Madrid était opposé à Liverpool en finale de la Ligue des Champions, il s’est imposé 3-1. De son côté, Zinédine Zidane entre dans l’histoire de cette compétition, devenant le premier entraîneur à en remporter trois consécutives.

Le Real peut remercier Karius

Inconsolable à la fin du match, Loris Karius, le gardien de Liverpool, aura eu une énorme influence sur la rencontre. Cependant, malheureusement pour son club, ses performances ont surtout favorisé le Real Madrid, puisque le portier allemand a offert, bien évidemment involontairement, deux buts aux Madrilènes. Mais ce n’est pas le seul joueur des Reds pour qui cette finale a été catastrophique. Mohamed Salah, la star égyptienne de l’équipe anglaise, est en effet sortie sur blessure à la 32e minute, suite à une grosse faute de Sergio Ramos. Veuillez noter que, du côté des Espagnols, Daniel Carvaral est également sorti blessé lors de la première période. Les deux hommes sont incertains pour la Coupe du Monde.

Les joueurs de Liverpool auront tout de même réalisé une belle saison      Crédits photo : Дмитрий Садовников, Wikimedia Commons

La fabuleuse rentrée de Bale

Loris Karius réalise sa première boulette à la 51e minute en se précipitant pour dégager un ballon à la main alors que Karim Benzema était sur la trajectoire. L’attaquant français n’a alors qu’à intercepter le ballon et à le pousser au fond des buts pour ouvrir le score. Cependant, Sadio Mané va égaliser en prolongeant une tête de Dejan Lovren sur corner. À l’heure de jeu, Isco est remplacé par Gareth Bale, qui va réaliser une superbe fin de match.

Le Gallois Gareth Bale aura été décisif en fin de match      Crédits photo : Ruben Ortega, Wikimedia Commons

Trois minutes après être entré en jeu, il va en effet redonner l’avantage aux Madrilènes d’un superbe retourné qui restera sans aucun doute dans les mémoires. En fin de match, il donnera même plus d’ampleur au succès du club espagnol grâce à une frappe flottante des 25 mètres. Il faut tout de même noter que Loris Karius fait une grosse faute de main, ratant complètement son dégagement des deux poings.

Source :

L'Équipe