PARTAGER
Crédits photo : WOSlinker, Wikimedia Commons

Comme lors des trois dernières saisons, la finale NBA opposera les Golden State Warriors aux Cleveland Cavaliers. Cependant, les deux équipes ont été poussées dans leurs derniers retranchements lors des finales de conférences.

Houston en panne de réussite

Il n’a pas manqué grand-chose aux Houston Rockets pour venir à bout des Golden State Warriors. Pour preuve : à la mi-temps du match 6, on ne donnait plus beaucoup de chances aux champions en titre, alors qu’ils étaient menés 61-51. Cependant, une deuxième période ratée, particulièrement le dernier quart-temps, a permis de maintenir les coéquipiers de Stephen Curry en vie et de décrocher une 7e rencontre.

Les performances de James Harden n’ont pas suffi      Crédtis photo : Keith Allison, Wikipedia

Lors de celle-ci, le scénario a été assez similaire à la précédente. Parfaitement rentrés dans le match, les Houston Rockets menaient 59-43 à la mi-temps avant de s’effondrer en seconde période pour finalement s’incliner 101 à 92. Ils le doivent en grosse partie à un troisième quart-temps catastrophique qu’ils ont perdu 33-15 et pendant lequel ils ont été incroyablement maladroits, notamment à 3 points.

Les Cavaliers s’arrachent à Boston

Tandis que lors des six premiers matchs, les deux équipes se sont systématiquement imposées à domicile, c’étaient les Boston Celtics qui avaient l’avantage du parquet pour la dernière rencontre. Les Cavaliers sont tout de même parvenus à s’arracher lors de celle-ci pour s’imposer 87-79. Comme c’est souvent le cas, Cleveland a pu compter sur l’apport d’un Lebron James en très grande forme, comme en attestent ses statistiques. Il a en effet marqué 35 points, mais également pris 15 rebonds et délivré 9 passes décisives.

Du très grand Lebron James            Crédits photo : Keith Allison : Flickr

Mais les Cavaliers ont également bénéficié de la fin de match catastrophique des joueurs de Boston qui n’ont marqué que 2 points dans les 5 dernières minutes, se voyant infliger un 15-2. Cleveland aura donc l’occasion de remporter une nouvelle bague, lors de cette finale qui est déjà devenue un classique. Elle débutera dans la nuit du 31 mai au 1er juin sur le parquet de Golden State.

Source :

L'Équipe