PARTAGER
Crédits photo : 2018 FIFA World Cup, Wikimedia Commons

Lors d’une finale dantesque, l’équipe de France s’est imposée 4-2 contre la Croatie et remporte ainsi son deuxième titre mondial, 20 ans après le premier acquis en 1998.

Réalistes en première mi-temps

20 ans après son premier sacre mondial, l’équipe de France est de nouveau devenue championne du monde de football en s’imposant 4-2 contre la Croatie. Dominés en première période, les Français ont su faire preuve de réalisme pour marquer deux fois et rejoindre les vestiaires en menant 2-1. C’est d’abord Mario Mandzukic qui donnait l’avantage à la France à la 18minute en déviant légèrement un coup franc d’Antoine Griezmann, potentiellement cadré, dans son propre but. Si la Croatie parvient à égaliser 10 minutes plus tard grâce à une belle frappe d’Ivan Perisic, la France reprendra l’avantage juste avant la mi-temps grâce à un penalty transformé par Antoine Griezmann suite à une main d’Ivan Perisic.

La France championne du monde              Crédits photo : RonnyK, Pixabay

La France l’emporte à l’usure

On se doutait dès le début du match que les Français disposeraient d’un avantage sur le plan physique. Les Croates avaient en effet disputé trois prolongations lors des tours précédents, alors que la France n’en avait pas joué une seule. Pour simplifier, c’est comme si les Croates avaient participé à une rencontre de plus que les Français. Alors que la Croatie a tout tenté pour égaliser dans le premier quart d’heure, les tricolores ont mis fin au suspense à l’heure de jeu en inscrivant deux buts en quatre minutes.

Kylian Mbappé, deuxième plus jeune buteur de l’histoire en finale de Coupe du Monde        Crédits photo : Кирилл Венедиктов, Wikimedia Commons

C’est d’abord Paul Pogba qui donne deux buts d’avance aux Français avant que Kylian Mbappé ne marque le quatrième but tricolore. Veuillez noter que l’attaquant du Paris Saint-Germain devient le deuxième plus jeune buteur en finale de Coupe du Monde derrière un certain Pelé.

Mario Mandzukic parviendra à réduire le score en fin de match, profitant d’une erreur d’Hugo Lloris. L’attaquant croate est en effet parvenu à contrer le ballon dans les pieds du gardien de l’équipe de France pour marquer dans le but vide. Cependant, plus aucun but ne sera marqué et la France s’impose finalement 4-2 pour remporter le deuxième titre mondial de son histoire.