PARTAGER
Crédits photo : Кирилл Венедиктов, Wikimedia Commons

L’affiche de la finale de la Coupe du Monde 2018 est désormais connue et opposera donc la France à la Croatie. Les deux équipes sont respectivement venues à bout de la Belgique et de l’Angleterre qui s’affronteront lors du match pour la 3place.

La France maîtrise contre la Belgique

Alors que les Belges étaient invaincus depuis 24 matchs, les Français sont parvenus à mettre fin à cette série en s’imposant 1-0 contre les coéquipiers d’Eden Hazard. Ils l’ont emporté grâce à un but de Samuel Umtiti peu après la mi-temps. Avec cette victoire, les tricolores se qualifient pour la troisième finale de leur histoire et tenteront de remporter un deuxième titre mondial. Dominés par des Belges entreprenants lors de l’entame du match, ils sont parvenus à mettre peu à peu la main sur la rencontre et à neutraliser les attaques des joueurs du plat pays. Il est important de noter les excellentes performances d’Hugo Lloris et de Raphaël Varane, très rassurants en défense.

C’est le défenseur central Samuel Umtiti qui a inscrit le but de la victoire.        Crédits photo : EKSRX, Wikimedia Commons

Les incroyables ressources croates

Après deux qualifications aux tirs aux buts, les Croates ont encore eu besoin de disputer une prolongation pour venir à bout de l’Angleterre sur le score de 2-1. Cependant, s’il faut louer les incroyables ressources physiques et mentales des Croates, on peut également noter que les Anglais se sont quelques peu sabordés. En effet, alors qu’ils ont ouvert le score après seulement quelques minutes de jeu sur un coup franc de Kieran Trippier, ils se sont ensuite mis à reculer et ont presque arrêté de jouer.

Ivan Perisic a livré un match de toute beauté          Crédits photo : Kroelleboelle, Wikimedia Commons

Cela a permis de laisser les Croates dans le match, ces derniers trouvant peu à peu leurs marques jusqu’à l’égalisation d’Ivan Perisic à la 68minute. Ils auraient même pu prendre l’avantage quelques minutes plus tard, mais ce même Ivan Perisic voit sa frappe repoussée par le poteau. Ce n’est finalement que partie remise pour les coéquipiers de Luka Modric, qui marquent le but de la victoire lors des prolongations par l’intermédiaire de Mario Mandzukic.