PARTAGER
Source : Wikimedia Commons. Mesut Özil serait victime de racisme.

La fédération allemande de football a catégoriquement rejeté les allégations de racisme de la part de Mesut Özil, mais elle a indiqué qu’elle aurait pu faire davantage pour le protéger des abus. L’international de l’équipe allemande, 29 ans, a annoncé sa retraite internationale, citant un éventuel racisme ou le manque de respect dans le football allemand. Le milieu de terrain a affirmé avoir reçu des e-mails haineux et des menaces.

Source : Wikipedia. Mesut Özil quitte l’équipe nationale allemande.

D’autre part, le milieu de terrain d’Arsenal aurait également été blâmé pour la décevante Coupe du monde de l’Allemagne. La fédération a affirmé son regret concernant le départ d’Özil de l’équipe nationale.

Quelle est l’origine de ce problème ?

Mesut Özil, d’origine turque, est né à Gelsenkirchen et a participé au succès de l’Allemagne lors du Mondial 2014. Un mois avant que l’Allemagne ne défende son titre, Özil a rencontré Erdogan, avec son compatriote international Ilkay Gundogan, un joueur de Manchester City qui est également d’origine turque. Özil a dit que lui et Gundogan ont parlé de football avec le président.

Découvrez ci-après les détails de cette affaire en anglais :

Par la suite, des photographies ont été publiées par le parti au pouvoir, l’AKP, dans le cadre des préparatifs des élections dans le pays. De nombreux politiciens allemands ont ainsi mis en doute la loyauté d’Özil et Gundagon envers les valeurs démocratiques allemandes. Les joueurs ont rencontré le président de la fédération allemande pour s’expliquer.

La situation en Allemagne

L’Allemagne abrite plus de 3 millions de personnes d’origine turque, ce qui est un point régulièrement soulevé dans les débats politiques dans le pays. Dans sa déclaration, Özil se demande pourquoi les autres joueurs à double nationalité n’ont pas été soumis au même traitement.

Les journaux allemands ont critiqué la décision d’Özil de quitter l’équipe nationale. Cependant, les officiels du gouvernement turc ont bien accueilli la décision d’Özil. Les relations politiques entre les deux pays auraient donc pu influencer la décision du joueur allemand.

Source :

BBC