PARTAGER
Source : Pixabay. Le gouvernement britannique soutient la candidature du Royaume-Uni pour la Coupe du monde 2030.

La Coupe du monde 2018 a été couronnée de succès pour les organisateurs. La France a eu l’occasion de montrer lors de cette compétition qu’elle est une grande nation du foot en remportant son deuxième titre. Mais il est désormais temps de penser au pays qui va organiser le Mondial en 2030.

Le gouvernement britannique a indiqué qu’il allait soutenir la candidature commune pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 au Royaume-Uni et en Irlande. Les associations de football anglais, écossais, gallois et irlandais envisagent en effet de présenter une proposition conjointe visant à organiser le tournoi.

Le Royaume-Uni se donne une autre chance

L’Angleterre a échoué lorsqu’elle a soumis sa candidature pour l’organisation du Mondial 2018. Des personnalités comme le prince William, David Beckham et l’ancien Premier ministre David Cameron, ont présenté leur dossier.

Ci-dessous une vidéo en anglais expliquant en détail cette annonce :

Le dernier tournoi majeur de football masculin disputé au Royaume-Uni remonte à 1996 avec l’Euro. L’Angleterre a accueilli sa dernière Coupe du monde en 1966. Theresa May a indiqué que la décision de soumissionner la candidature du Royaume-Uni revient aux associations de football. Si elles décident d’aller de l’avant, elles peuvent compter sur le soutien total du gouvernement, a-t-elle poursuivi.

Les détails de cette offre

Une offre conjointe des Britanniques et des Irlandais d’accueillir la Coupe du monde 2030 est encore loin d’être concrétisée. Les différentes associations de foot dans ces pays sont encore en phase d’étude. D’ailleurs, elles vont essayer d’analyser la faisabilité de ce projet avant de prendre une décision. Elles auront ainsi un an pour effectuer cette étude.

Par ailleurs, le soutien du gouvernement constitue une étape majeure du processus. Le gouvernement de Theresa May veut à tout prix renforcer la réputation du pays grâce à l’organisation de grands événements sportifs, avec le Brexit imminent. L’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay ont également annoncé leur intention de soumettre une offre commune pour l’organisation de cette compétition en 2030.

Source :

BBC