PARTAGER
Source : Pixabay. La Coupe du monde a favorisé le marché des paris sportifs français.

Le marché français des paris sportifs en ligne a enregistré sa plus forte croissance en huit ans grâce à la Coupe du monde 2018. Les chiffres publiés récemment par le régulateur de jeu en ligne français ARJEL a montré un marché totalisant près de 1 milliard d’euros. D’ailleurs, une hausse de 81 % a été constatée par rapport à 2010, année de lancement du marché réglementé.

Le chiffre d’affaires des paris sportifs a atteint 149 millions d’euros au troisième trimestre, soit une augmentation de 40 % par rapport au troisième trimestre 2017, alors que les parieurs hebdomadaires ont bondi de 84 %, soit une moyenne de 553 000 parieurs.

Le Mondial, un véritable stimulateur

Au total, les 14 matchs de la Coupe du monde ont permis une recette de près de 163 millions d’euros, soit environ 16 % du montant total des paris du troisième trimestre. Le dernier match du tournoi entre la France et la Croatie a généré un chiffre d’affaires de 38,5 millions d’euros, le plus haut total d’un match de l’histoire du marché.

Voici quelques conseils pour bien débuter dans les paris sportifs :

La Coupe du monde a eu des répercussions sur les autres paris, qui ont progressé de 51 % d’une année à l’autre. D’ailleurs, les paris sur les Ligue 1 et Ligue 2 ont augmenté de 40 et 53 % respectivement. Il en est de même pour les autres championnats européens.

Qu’en est-il des autres activités ?

Le tennis reste le deuxième sport où les joueurs font des paris en France. D’ailleurs, son chiffre d’affaires a presque doublé au troisième trimestre, se situant à 258,4 millions d’euros. Le basketball a été le seul sport à ne pas enregistrer de gain durant cette période. Il a en effet affiché une baisse de 36 %.

Le marché français des paris sur les courses hippiques en ligne a également été positif, avec une hausse de 4 %. Enfin, le poker en ligne a continué de bénéficier de liquidités partagées avec le Portugal et l’Espagne.

Source :

Calvinayre