PARTAGER
Source : Pixabay. Mise en place du système d'arbitrage vidéo en Premier League.

Le système d’arbitres assistants vidéo (VAR) fera ses débuts en Premier League la saison prochaine. Que pouvons-nous attendre ? Nous avons vu la technologie utilisée lors de la Coupe du monde 2018, mais comment cela fonctionnera-t-elle pendant toute une saison de championnat ? Quel est le taux de réussite ? Et va-t-elle arrêter les gémissements des coachs ?

Qui de mieux pourrait répondre à ces questions que l’ancien arbitre  de la Premier League, Howard Webb, en charge de l’arbitrage de la finale de la Coupe du monde 2010. Il a supervisé l’introduction du système dans la Major League Soccer aux États-Unis et, à présent directeur général de l’organisation professionnelle des arbitres (PRO), il donne son point de vue sur le VAR.

Cela va aider à réduire les erreurs d’arbitrage ?

VAR sera limité à quatre types d’incidents. Il concernera notamment les buts. Cette technologie va donc déterminer si oui ou non il y a eu but lors d’un match. Le VAR sera également utilisé pour déterminer un penalty.

Voici l’annonce de la mise en place de ce système en anglais :

Le changement évident est que nous avons eu moins d’erreurs importantes. L’objectif est de profiter du jeu sans interférer avec la façon dont il est joué. Dans la MLS, près de 100 erreurs ont été corrigées grâce à l’utilisation de la révision de vidéos. Ce sont des erreurs qui auraient été significatives, car elles concernent principalement les cartons rouges, les buts et les penaltys.

Comment cela affectera-t-il la fonction des arbitres ?

On peut craindre que les arbitres sur le terrain ne deviennent des passagers dans le match, mais Webb pense que le VAR va les aider à s’améliorer. Ils peuvent mieux arbitrer, car ils auront la possibilité de prendre conscience de leurs erreurs.

Cela reste dans leur esprit pour le reste du match et si une décision a une incidence sur le résultat final, ils pourront savoir s’ils ont eu raison ou non. Avec le VAR, il est désormais possible de prendre la bonne décision.

Source :

BBC