PARTAGER
Source : Vimeo. La Premier League discute d'un nouvel accord sur les droits de diffusion.

La Premier League envisage une pause pendant cet hiver afin de négocier un accord sur les droits télévisés. À la mi-saison, les ligues majeures en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France prennent toutes du temps afin de bien réfléchir sur la question. Selon la FA (Football Association), une pause hivernale n’est pas possible avant que les ligues européennes ne trouvent un accord pour la diffusion des matchs en 2019.

Les pourparlers se poursuivent depuis plusieurs mois et sont considérés comme constructifs. Une pause au mois de janvier a déjà été discutée. Si elle est acceptée, cela n’aura pas d’impact sur le planning de la Premier League.

Découvrez en vidéo les détails de cette nouvelle :

De nombreuses entreprises veulent avoir ces droits de diffusion

La Premier League devrait obtenir plusieurs offres de la part de nombreuses chaînes TV. Il y a également des sites web qui veulent disposer de droits. Sky Sports et BT Sport ont actuellement le droit de diffuser des matchs de Premier League. Mais ce championnat de plus en plus lucratif attire d’autres sociétés telles qu’Amazon et Facebook.

Source : Vimeo. La Premier League est en train de discuter d’un nouveau contrat concernant les droits de diffusion des matchs.

Les clubs luttant contre la relégation savent à quel point le maintien est important pour obtenir une part de l’argent de la télévision qui est réparti entre les 20 clubs.

Les termes et les conditions de ce nouvel accord

Une annonce sur les prochains droits TV de Premier League est attendue la semaine prochaine. La ligue cherche à augmenter leur revenu. Le contrat actuel est de 5,15 milliards de livres comprenant 168 matchs en direct par saison.

La perspective d’une pause hivernale est mentionnée dans les documents d’appel d’offres envoyés aux radio-diffuseurs. Le prochain contrat va s’étendre de 2019 à 2022. La Premier League est en pourparlers avec la FA et l’EFL depuis plusieurs mois. La ligue anglaise cherche des solutions afin de proposer un calendrier beaucoup plus adapté, car actuellement celui-ci est très encombré.

Source :

BBC