PARTAGER
Source : Pixabay. La France affiche enfin sa première victoire.

La France rebondit après deux défaites consécutives avec une victoire face à l’Écosse. La France, dirigée par un brillant Romain Ntamack, a finalement trouvé le bout du tunnel lorsqu’elle a battu l’Écosse 27-10. Les Bleus ont remporté leur première victoire samedi dans le tournoi des Six Nations.

Une spectaculaire implosion en deuxième mi-temps contre le Pays de Galles et une écrasante défaite de 44-8 face à l’Angleterre avaient laissé la France dans le désarroi. Cependant, les essais de Ntamack, Yoann Huget et Gregory Alldritt, et cinq penalty de Thomas Ramos ainsi qu’une conversion de Baptiste Serin ont permis à la France de gagner la rencontre.

L’Écosse était en difficulté

En première période, l’équipe écossaise n’avait que le penalty de Greig Laidlaw et une tentative tardive d’Ali Price convertie par Adam Hastings. La France, qui avait perdu 10 de ses derniers matchs sous l’entraîneur Jacques Brunel, se rendra ensuite en Irlande, l’Écosse accueillant le Pays de Galles.

Voici le résumé de ce match :

Brunel a donné de l’espoir  à une équipe écossaise affaiblie en alignant Ntamack, qui joue généralement au centre. Mais le jeune joueur de 19 ans, associé au demi de mêlée Antoine Dupont, a réalisé une performance remarquable. Thomas Ramos a été titularisé pour la première fois avec la France à cette occasion.

Un changement de tactique

L’Écosse, qui n’avait pas gagné à Paris depuis 1999, avait été contrainte de modifier son alignement avec les exclusions de Willem Nel, Stuart Hogg et Finn Russell. Dans un Stade de France bondé, la France a commencé avec agressivité alors que les Écossais ont adopté leur jeu espiègle habituel.

Les Bleus ont dominé toute la rencontre, et a pris les devants avec l’essai de  Ntamack. Leur deuxième essai leur a été refusé. Les hôtes ont manqué de discipline, mais l’Écosse a encore eu plus de mal à s’imposer.

Source :

IrishTimes