Source : Pixabay. Un match interrompu suite à des chants homophobes.

Le monde du foot professionnel fait aujourd’hui l’objet de nombreux critiques. En effet, on assiste actuellement à un véritable changement de comportement de la part des fans. Au Royaume-Uni, les propos racistes des spectateurs ont créé l’indignation. Et les autres championnats ne sont pas épargnés.

Le derby de Ligue 1 entre Nice et Marseille a été suspendu mercredi à la suite de chants homophobes d’une partie des supporters. Les joueurs des deux équipes ont été escortés du terrain à mi-parcours de la première moitié du match, à la suite d’appels répétés pour arrêter les chants.

Les arbitres ont suivi les consignes

Le jeu, qui était de 0-0, a repris après un délai de 10 minutes. Les arbitres ont reçu pour instruction d’arrêter les matchs si des chants homophobes sont entendus. Patrick Vieira, l’entraîneur de Nice, a déclaré que l’arbitre a eu raison de stopper le match.

Ci-dessous une vidéo relatant cette triste nouvelle :

Ce sont des choses inacceptables. Le message était clair et l’arbitre n’avait pas d’autre choix. Il aurait pu laisser plus de temps pour essayer d’aller voir les supporters et leur demander de retirer la bannière, mais sa décision a été compréhensible étant donné la situation.

De nombreuses personnalités ont réagi

C’était le premier match de Nice depuis le rachat du club par Ineos, la société de produits chimiques fondée par le milliardaire britannique Sir Jim Ratcliffe. Marlène Schiappa, ministre de l’Égalité des sexes, a réagi sur Twitter en indiquant qu’elle félicite la décision de l’arbitre, Clément Turpin, d’avoir interrompu le match.

Elle a expliqué que le football est une affaire de passion et non de haine. Cela fait suite à un incident survenu le 16 août lorsque le match de Ligue 2 entre Nancy et Le Mans a été interrompu pendant quelques minutes raison de chants homophobes.

Source :

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here