Ce dimanche, une attitude triste a marqué le football brésilien. Le milieu de terrain du Flamengo Gerson a accusé le milieu de terrain Ramirez, de Bahia, de racisme lors de la victoire 4-3 de Rubro-Negro sur l’équipe bahianaise, à Maracaña. Le conseil d’administration du club de Rio a promis de poursuivre le joueur adverse devant la Cour supérieure de justice sportive.

Il est probable que la Cour supérieure de justice sportive ouvrira une enquête pour vérifier les faits liés à la plante de Gerson. Si l’acte est prouvé, Ramirez sera accusé d’acte discriminatoire selon l’article 243-C du Code brésilien de justice sportive.

Des poursuites judiciaires

Le procureur général doit dénoncer les personnes impliquées dans l’acte. Si la plainte est acceptée, le joueur sera traduit en justice par la commission disciplinaire. L’article 243-C punit un athlète qui accomplit un acte discriminatoire, méprisant ou scandaleux, lié à un préjudice fondé sur l’origine ethnique, la race, le sexe, la couleur, l’âge, le handicap.

Voici le résumé du match opposant les deux équipes :

La sanction pour ces cas est la suspension de cinq ans et une amende importante. Les faits se seraient produits à 7 minutes de la deuxième mi-temps. Dans les images, Gerson semble être très en colère après avoir entendu les propos de Ramirez.

Ramirez risque gros

Ramirez peut aussi faire l’objet de poursuites pénales pour des propos raciaux. Rien n’empêche quelqu’un de répondre pour un fait sur terrain à une affaire pénale et à une autre affaire dans le domaine de la justice sportive.

Le fait d’impliquer Gerson et Ramirez est un exemple clair de crime contre l’honneur. Lorsqu’il s’agit de préjudice qualifié, cela signifie une offense sur l’honneur de la victime et non une race ou une ethnie dans son ensemble. Le préjudice qualifié est un crime d’action pénale publique conditionnée. Cela dépend de la représentation. Par conséquent, il doit y avoir une plainte de ceux qui ont été offensés.

Source :

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici