PARTAGER
apprendre à surfer grâce à la physique

Grâce à la science, surfer pourrait vous paraître plus facile

La journaliste Kelly Dickerson de Techinsider, la branche “technologie, science, innovation et culturelle” de Business Insider, s’est récemment rendue à Hawaï pour un reportage. Et comme selon elle vous ne “pouvez pas quitter Hawaï sans prendre une leçon de surf”, elle s’est offert un cours de surf de 90 minutes sur les vagues hawaïennes.

Elle savait déjà comment se servir d’un skimboard, une planche miniature de surf, mais monter sur une vraie planche de surf et prendre la vague, c’est une chose bien différente. Lors de sa leçon, elle a compris que le surf se résumait à de la physique assez simple.

Bien entendu, le surf demande beaucoup de travail avant de pouvoir le maîtriser, mais ces conseils sont là pour vous aider à mieux appréhender la vague et votre position sur la planche. La journaliste résume son expérience en expliquant ce qu’elle avance en trois étapes :

Étape 1: attraper la vague

L’endroit où Kelly Dickerson a surfé est la plage de Kona, où l’on ne rencontre pas de grosses vagues en été. Il n’y avait ainsi que de “petites” vagues. Celles-ci peuvent avoir une vitesse de 15 km/h environ, de sorte qu’il est quasiment impossible de pagayer aussi vite pour ensuite surfer sur sa planche. Les surfeurs utilisent donc une méthode différente: ils puisent dans l’énergie potentielle gravitationnelle de la vague.

Vous n’avez qu’à pagayer suffisamment vite pour que, tandis que la vague commence à passer en-dessous, vous et votre planche vous soulevez. Alors que vous glissez vers le bas, votre énergie potentielle gravitationnelle se transforme en énergie cinétique. Si vous continuez tout droit, vous pouvez accumuler suffisamment de vitesse pour simplement semer la vague. Cela s’appelle le surf.

Si vous voulez attraper une énorme vague, cependant, vous aurez besoin d’un jet ski pour vous remorquer et vous tirer. Les vagues hors norme se déplacent à des vitesses de l’ordre de 55-60 km/h, et il n’y a tout simplement aucune façon pour un surfeur de pagayer assez rapidement pour compter sur l’énergie potentielle gravitationnelle seule.

Étape 2: se tenir debout sur la planche

Ceci est censé être la partie la plus difficile au surf, mais se lever sur la planche peut se révéler être étonnamment simple.

Alors que vous glissez vers le bas de la vague, vous pouvez sentir la vague soulever l’arrière de votre planche. Cela donne l’impression que la vague va vous retourner, mais c’est à ce moment là que devez pagayer quelques fois de plus puis rapidement (et soigneusement) vous mettre debout pour équilibrer la planche. Votre poids compense ici la force exercée par la vague sous l’arrière de la planche. Cambrer votre dos est ici essentiel. Vous devez avoir un centre de gravité assez bas et vous placer près de l’arrière de votre planche.

Ce GIF présente la façon parfaite de se mettre debout sur votre planche :

Étape 3: profiter de la balade (sans tomber)

Dévaler une vague et utiliser l’énergie potentielle gravitationnelle pour la distancer n’est seulement que la moitié du travail. Une fois que vous avez pris le coup de vous lever sur votre planche, l’idée est maintenant d’arriver à tourner votre planche et surfer sur la face de la vague, c’est à dire la traverser en longueur. Pour se faire, vous devez utiliser la torsion de vos pieds.

Chaque planche de surf a un centre de gravité: tout va se jouer dans l’équilibre qu’il y aura entre la gravité et la flottabilité de votre corps, deux forces diamétralement opposées. Reculer et déplacer le poids sur vos talons ou vos doigts de pieds va vous permettre de tourner et surfer en travers de la vague.

La journaliste donne un dernier conseil: vous voyez souvent les surfeurs tenir leurs bras perpendiculaire à leur corps. Ils font cela pour garder l’équilibre, et le fait de déplacer votre bras vers l’avant dans la direction où vous voulez aller vous aide à vous orienter dans cette direction.

surf, position

Crédit photo: Flickr – Pete Markham

Au-delà de toutes ces notions, il y a également toute une série de forces hydrodynamiques qui entrent en jeu dans le surf. Elles façonnent les vagues de l’océan, et agissent sur la planche de surf. Ils sont aussi la raison pour laquelle la longueur, la dérive, les courbes, et d’autres aspects du design de la planche sont si importants, et le surf en général demande beaucoup de pratique avant de le maîtriser.

Mais réfléchir au travers de ces quelques lois de physique élémentaires aide au moins à apprendre comment attraper une vague, trouver son équilibre, cesser de penser, et tout simplement profiter de quelques ride.

Crédit photo principale : Wikimedia – Shalom Jacobovitz

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz