Stoffel Vandoorne, GP2

Déjà sacré champion du monde de GP2, le pilote belge de 23 ans Stoffel Vandoorne espère glaner un baquet auprès d’une écurie de Formule 1 en 2016. Et il a toutes les raisons d’y parvenir

En marge du Grand Prix de Formule 1 de Russie à Sotchi se déroulait l’épreuve de GP2 dans laquelle Stoffel Vandoorne a terminé quatrième, remportant le titre de champion du monde dans l’antichambre de la F1. Alors qu’il existait une chance pour que le pilote belge soit promu chez McLaren en 2016 à la place de Jenson Button, ce dernier restera finalement à Woking. Sur le site officiel de la F1, le pilote belge ne se démotive pas et se prépare déjà à la saison prochaine:

“La prochaine course est dans plus d’un mois, donc je peux me concentrer sur la préparation de l’année prochaine ce qui est une bonne chose. Malheureusement, rien n’est décidé pour l’instant, mais je reste optimiste. Je sens que je peux avoir ma chance, les prochains jours et semaines vont être cruciaux pour la saison prochaine”.

Cette saison, Vandoorne a remporté cinq victoires en GP2 et a fini treize fois sur le podium. Champion du monde de GP2 à quatre courses de la fin, les performances du natif de Courtrai sont cependant inférieures à celles de Lewis Hamilton en 2006 (5 victoires et 14 podiums) et Pastor Maldonado en 2010 (6 victoires et 8 podiums), tous les deux champions de la catégorie.

Le pilote de chez ART Grand Prix revient sur sa saison 2015, et estime qu’il peut mieux faire:

“Je dirais que d’un point de vue personnel, c’est certainement la meilleure saison que je connaisse. J’ai toujours été rapide depuis le début de ma carrière, mais au fil des années je n’arrivais pas à tout faire coller, même si je finissais toujours assez haut au classement. Même maintenant, il y a certaines choses que je peux améliorer, mais cette année j’ai été capable de tout faire concorder”.

Depuis 2011 et le sacre de Romain Grosjean, aucun champion de cette catégorie n’a réussi à accéder en F1. Le pilote belge est convoité par Haas, Marussia et Lotus pour la saison 2016.

Crédit photo principale : Wikimedia – Lutz H