PARTAGER
Photo de Alejandro Vásquez Núñez sur Wikimedia Commons

Alors que le club nordiste a suspendu Marcelo Bielsa, son entraîneur, à titre provisoire, le licenciement du technicien argentin semble inévitable, seulement neuf mois après son arrivée. Pour en savoir plus, voici un débat sur le sujet dans la vidéo ci-dessous.

Un véritable échec sportif

Alors que l’objectif annoncé des Lillois était d’intégrer le Top 5 et de se qualifier pour une coupe européenne la saison prochaine, les objectifs du club sont loin d’être atteints. Le club est actuellement 19e de Ligue 1 après 13 journées. De plus, les choses risquent de ne pas s’arranger puisque avant la fin de la phase aller, qui comporte 19 matchs, les Lillois doivent encore affronter le PSG et Lyon, les deux matchs étant disputés à l’extérieur. C’est donc un LOSC en crise qui essaye de réagir comme il peut.

Marcelo Bielsa, un entraîneur reconnu mais atypique

Adulé par les plus grands, notamment Pep Guardiola, qui ne cache pas l’avoir pris comme modèle, Marcelo Bielsa est tout autant critiqué pour ses méthodes jugées parfois archaïques. Disposant d’un profil « d’entraîneur à l’ancienne », le technicien argentin prône un football très exigeant fondé sur une énorme dépense physique et sur un pressing constant. Il demande également à ses joueurs une très grande polyvalence, n’hésitant pas à aligner un joueur à un autre poste que le sien s’il juge que ce dernier en a les capacités. C’est sans doute cette exigence qui a provoqué l’échec de Bielsa à Lille. De nombreux joueurs semblaient avoir du mal à s’adapter au système de jeu de l’Argentin et semblaient perdus sur le terrain. Certains joueurs s’étaient même plaints à la direction de leur club de ne pas jouer à leur poste de prédilection.

Photo de julien haler sur Wikimedia Commons

Lille va maintenant devoir sauver les meubles

Déjà dans la tourmente sur le plan sportif, le LOSC va également devoir trouver des solutions sur le plan financier. Pour valider son budget auprès de la DNGC, l’organisme qui régule les finances des clubs professionnels en France, la direction du club lillois avait tablé sur une cinquième place et une qualification européenne pour la saison prochaine. Cependant, cet objectif paraît maintenant totalement irréaliste, ce qui va occasionner un manque à gagner considérable pour le LOSC. Mais la politique du club, proche de celle d’un club comme Monaco, est de recruter de jeunes joueurs prometteurs et de les revendre en faisant une belle plus-value. Cependant, pour que cette politique soit viable, il faut des résultats pour exposer au maximum ces joueurs et trouver des clubs acheteurs. Lille a déjà demandé des délais avant de présenter son budget devant la DNGC, mais ne devra pas tarder à trouver des solutions.

Source :

L'équipe

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz