PARTAGER
Source : Wikimedia Commons

Le propriétaire de Chelsea, Roman Abramovich a de grandes ambitions pour le club. En effet, il prévoit de construire un nouveau stade d’un milliard de livres sterling. Toutefois, ce projet est confronté à certains problèmes. En effet, une famille vivant à proximité de ce nouveau stade n’est pas d’accord avec cette construction.

Découvrez ci-dessous les détails de cette affaire :

Les Crosthwaites ont une maison à l’ouest de Londres depuis 50 ans. Leur logement est très proche du terrain de Chelsea. La famille composée de Nicolas et de Lucinda ainsi que de ses deux enfants, Louis et Rose, a pris une injonction en mai, car le fait d’avoir un nouveau stade de 60 000 places jettera une ombre permanente sur certaines parties de leur maison.

Quel est l’argument de la famille ?

Les Crosthwaites possèdent une grande maison dans un quartier très prisé de l’ouest de Londres. Une propriété de trois chambres dans la même rue, a été vendue à près de 1,18 million de livres l’année dernière. L’offre de 50 000 de livres et d’une compensation supplémentaire n’ont pas persuadé la famille de renoncer leur droit à la lumière dans leur maison.

Source : Wikimedia Commons

La fille de Nicolas et Lucinda, Rose, a indiqué que leur maison est la propriété la plus proche du nouveau stade. Et même si c’est à proximité d’un chemin de fer, elle a dit que la lumière du soleil sera sérieusement affectée par cette construction.

Comment Chelsea a-t-il réagi ?

Les champions en titre de la Premier League ont souligné que la construction de ce nouveau stade serait la concrétisation d’un rêve pour le club. Près de 97,5 % des résidents locaux ont signé pour la réalisation de ce projet.

Le porte-parole de Chelsea a également affirmé que le nouveau stade améliorera les services économiques, culturels et sociaux de la ville. En effet, le club compte offrir 6 millions de livres pour les programmes éducatifs, 7 millions de livres pour l’amélioration des infrastructures locales et 16,3 million de livres afin de développer les entreprises locales.

Source :

BBC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar