PARTAGER
Source: Wikimedia Commons. L'équipe féminine jamaïcaine de Bobsleigh se qualifie pour les JO d'hiver 2018.

La qualification de l’équipe féminine jamaïcaine de bobsleigh aux JO d’hiver à Pyeongchang a peut-être surpris le reste du monde, mais pas le président de la fédération de bobsleigh de la Jamaïque (JBF), Chris Stokes. En effet, c’est une toute première dans l’histoire du bobsleigh féminin.

Découvrez ci-après une vidéo relatant ces faits :

Il y a 30 ans de cela, l’histoire de quatre Jamaïcains a inspiré Hollywood. Le film racontait la vie de ces jeunes athlètes rêvant de participer aux JO d’hiver. Désormais, c’est l’équipe féminine qui est à l’honneur. Ceci n’est pas un hasard, mais résulte d’un travail acharné.

Une qualification entièrement méritée

Le président de la JBF, Chris Stokes a déclaré que la qualification de l’équipe féminine aux prochaines JO d’hiver n’était pas une surprise en raison de l’investissement considérable réalisé par la fédération. Il a expliqué que ce fut un grand choc pour la communauté du bobsleigh, mais qu’ils travaillent depuis de nombreuses années sur ce projet.

Après avoir quitté le circuit nord-américain pour les éliminatoires de la Coupe du monde, l’équipe de Carrie Russell et Jazmin Fenlator-Victorian a reçu un nouveau trâineau BTC, qui est le plus performant actuellement. M. Stokes a également ajouté qu’ils ont fait appel au technicien Jo Manning, qui a déjà collaboré avec les Britanniques, les Brésiliennes et les Néerlandaises.

L’arrivée d’un nouveau coach

L’équipe féminine a aussi un nouveau coach, cinq fois championne du monde, médaillée d’argent olympique en 2002 et médaillée d’or en 2006 : Sandra Kiriasis. Dudley Stokes, l’un des membres fondateurs de l’équipe, quant à lui, a occupé le poste de responsable des logistiques.

Source : Marcus Cyron, Wikimedia Commons. L’équipe allemande de bobsleigh, dont Sandra Kiriasis qui est avec les journaliste

Le président de la JBF a expliqué qu’ils ont dû attendre longtemps avant de réussir à mettre en place une telle organisation. Trente ans après les performances de l’équipe masculine, les Jamaïcaines seront les prochaines athlètes originaires de ce pays à pratiquer une telle discipline aux JO.