PARTAGER
Source : Wikipédia

Alors que l’Open d’Australie s’est terminé ce week-end, ce sont Roger Federer et Caroline Wozniacki qui se sont imposés. Si, pour le Suisse, il s’agit de son 20e titre du Grand Chelem, c’est la première fois que la Danoise en remporte un. Dans la vidéo ci-dessous, vous retrouverez le résumé de la finale hommes.

Enfin le sacre pour Wozniacki

La finale féminine de l’Open d’Australie 2018 était un peu particulière. En effet, non seulement elle opposait les deux meilleures joueuses du monde, mais – de plus – si elles ont toutes les deux été n° 1 mondiales, aucune des deux ne s’était pour le moment imposée dans un tournoi du Grand Chelem. Simona Halep, tendue au début du match, s’est rapidement retrouvée menée 3-0 par la Danoise. Cependant, cette dernière se crispe un peu à 5-3, permettant à son adversaire de débreaker et d’entraîner son adversaire vers un tie-break. C’est la Danoise qui remporte largement ce jeu décisif en s’imposant 7-2.

Le titre pour Caroline Wozniacki. Source : site officiel Open d’Australie

On pense même qu’elle va aisément l’emporter lorsque la Roumaine fait appel à un temps mort médical. Cette dernière parviendra cependant à élever le rythme en fin de 2e manche et remporter les 3 derniers jeux du set pour revenir à une manche partout. C’est finalement la Danoise qui remporte le match en s’imposant 6-4 dans la 3e manche.

Le 20e majeur de Federer

Malgré le très bon match de Marin Cilic, c’est finalement Roger Federer qui s’impose dans cette finale de l’Open d’Australie qui est longtemps restée indécise. Alors que le Suisse remporte aisément la première manche 6-2, le Croate réagit aussitôt en remportant la deuxième manche 7-6. Roger Federer reprend ensuite l’avantage dans le troisième set avant que Marin Cilic n’accroche un cinquième set. Malheureusement pour lui, ce dernier sera à sens unique, puisque le Suisse la remporte 6-1. Roger Ferderer s’impose donc 6-2/6-7/6-3/3-6/6-1 et remporte donc le 20e titre en Grand Chelem de sa carrière.

Le titre pour Roger Federer. Source : site officiel pour l’Open d’Australie
Source :

L'équipe