PARTAGER
Source : Ronny K, Pixabay. L'équipe féminine de la Jamaïque a été sauvée par une compagnie de bières.

Comme nous l’avons révélé il y a quelques semaines, c’est la première fois que l’équipe féminine olympique de bobsleigh de la Jamaïque participe à cette discipline aux JO d’hiver 2018 qui se tiennent actuellement en Corée du Sud. Malheureusement, l’équipe a rencontré quelques problèmes après l’annonce de la démission de son entraîneur, Sandra Kiriasis.

Ci-dessous, une vidéo en anglais montrant le départ de Sandra Kiriasis :

La première apparition de l’équipe féminine jamaïcaine de bobsleigh a été un véritable fiasco, puisque ses membres n’ont pas pu concourir en raison d’un manque de matériel. En effet, le traîneau que les athlètes aurait dû utiliser était en location. Kiriasis aurait donc pris en charge ces frais. Mais, après son départ, l’équipe ne pouvait plus en profiter.

Une démission six jours avant le début des JO d’hiver

Cette histoire est vraiment surprenante, car Kiriasis a démissionné seulement six jours avant le début des compétitions. Cette dernière a donc laissé l’équipe jamaïcaine sans aucun traîneau pour concourir. Heureusement, Red Stripe, un fabricant de bières, a sponsorisé les athlètes. La Jamaïque est donc prête à aligner sa toute première équipe féminine dans cette discipline.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

L’Allemande Sandra Kiriasis, médaillée d’or en bobsleigh en 2006, a décidé de ne plus entraîner l’équipe jamaïcaine lorsqu’elle a été réaffectée au poste d’analyste.

Un traîneau en location

Red Stripe est donc venu à la rescousse de la Jamaïque après avoir appris l’histoire du départ de Kiriasis. La marque a déclaré qu’elle avait elle-même loué le traîneau de l’équipe, en assumant ainsi la responsabilité financière de cet équipement. Le traîneau avait même, d’après NBC, été surnommé « Cool Bolt », en référence au film Cool Running et Usain Bolt.

Un traîneau coûte environ 56 000 dollars et le directeur du marketing de Red Stripe, Andrew Anguin, a déclaré à Adweek que ce geste reflétait leur popularité en Jamaïque. Anguin a indiqué que lorsqu’ils ont appris la nouvelle, ils se sont immédiatement regroupés pour soutenir l’équipe féminine.

Source :

DailyMail