PARTAGER
Crédits photo : UEFA Champions League, Wikimedia Commons

La Juventus s’est en effet imposée 2-1 sur le terrain de Tottenham, ce qui lui permet de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Manchester City, malgré sa défaite 2-1 à domicile contre Bâle, s’est également qualifié.

Manchester City avait de la marge

Les hommes de Pep Guardiola s’étaient en effet imposés 4-0 lors du match aller. Alors lorsque Gabriel Jesus ouvre le score dès la 8e minute pour les Citizens, Bâle doit marquer 5 buts pour se qualifier. Cependant, les Bâlois ne parviendront à marquer que deux fois. C’est d’abord Mohamed Elyounoussi qui marque d’une belle frappe de l’entrée de la surface alors que le 2e but est inscrit par Michael Lang à la 71e minute : ce dernier trompe Claudio Bravo, le gardien de Manchester City, pour permettre à Bâle de remporter ce match retour. Ce sont cependant les Citizens qui disputeront les quarts de finale.

Les hommes de Pep Guardiola se sont qualifiés          Crédits photo : Thomas Rodenbücher, Wikimedia Commons

La Juventus s’en sort

Pourtant dominée pendant tout le match, la Juventus est tout de même parvenue à s’imposer 2-1 sur le terrain de Tottenham et donc à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Ce sont pourtant les Londoniens qui ouvrent le score grâce à un but du Coréen Heung-Min Son à la 39e minute alors qu’il ajuste Gianluigi Buffon, le gardien des Turinois, après un superbe décalage de Christian Eriksen.

Gonzalo Higuain encore décisif        Crédits photo : Leandro Ceruti, Wikimedia Commons

Si les deux équipes vont atteindre l’heure de jeu sur ce score, la Juventus va parvenir à retourner le match en seulement 3 minutes. C’est d’abord l’Argentin Gonzalo Higuain qui égalise à la 64e minute en reprenant une déviation de la tête de Sami Khedira avant que son compatriote Paulo Dybala ne marque le but de la qualification à la 67e minute en ajustant Hugo Lloris d’une frappe croisée. C’est donc la Juventus qui se qualifie bien que les Londoniens aient été à deux doigts d’arracher la prolongation dans les ultimes secondes, une tête d’Harry Kane terminant sur le poteau des Turinois.

Source :

L'équipe