PARTAGER
Crédits photo : Keith Allison, Wikimedia Commons

Le jeune Français fait en effet partie des 10 meilleurs joueurs du monde depuis quelques jours. Il y a pourtant plusieurs raisons de s’étonner de ce classement, mais aussi de s’inquiéter pour son évolution.

Des statistiques inquiétantes

Alors que le classement ATP est le cumul des points remportés sur les 52 dernières semaines, on ne peut pas dire que Lucas Pouille ait volé sa place. Cependant, certaines statistiques ont de quoi inquiéter. La première d’entre elles est que, sur cette période, il est le seul joueur du top 10 à ne pas avoir remporté un match contre un des 9 autres joueurs de ce club fermé. De plus, on remarque que le jeune Français est en difficulté dans les gros tournois. Il ne compte par exemple que 6 victoires parmi les 5 dernières épreuves du Grand Chelem. C’est pas beaucoup mieux lors des Masters 1000, puisque depuis sa demi-finale à Monte-Carlo en 2017, il ne s’est imposé que 2 fois en 6 tournois.

De nombreuses déceptions pour Lucas Pouille       Crédits photo : Mathys Cresson, Wikimedia Commons

Besoin de progresser dans les grands tournois

Si Lucas Pouille veut conserver sa place dans le top 10, il devra remporter plus de points dans les gros événements. En cumulant les tournois du Grand Chelem, les Masters 1000 et le Master de Londres, le Français n’a remporté que 905 points, soit le total le plus faible parmi le top 25. Alors que par le passé il a déjà battu Juan Martin Del Potro et Rafael Nadal, il y a de grosses chances que ce soit un blocage psychologique. C’est un phénomène assez fréquent chez les jeunes joueurs.

Le jeune Allemand semble également avoir du mal à confirmer      Crédits photo : Steven Pisano, Wikimédia Commons

Dans les espoirs du tennis qui connaissent une situation similaire, on peut citer Alexander Zverev. Si ce dernier a déjà remporté deux Masters 1000, il peine à confirmer son statut en Grand Chelem. Alors qu’il est classé 5e à l’ATP, le jeune Allemand se fait régulièrement éliminer en première semaine de ces derniers.

Source :

Eurosport