PARTAGER
Source : Pixabay. Johanna Konta s'est qualifiée pour le quatrième tour de l'Open de Miami.

La numéro un britannique Johanna Konta est passé au quatrième tour de l’Open de Miami après avoir battu Elise Mertens. La championne en titre Konta, numéro 14 au monde, a remporté ce match 6-2 6-1 face à la numéro 21 belge. Il lui a fallu 65 minutes pour battre Elise Mertens. Konta va affronter Venus Williams, 37 ans.

Voici une vidéo résumant ces faits :

L’Américaine Williams a battu Kiki Bertens, 26 ans. La Belge a fait six doubles fautes lors de la première manche. Cela a beaucoup aidé Konta. Cette dernière a déclaré avoir essayé d’imposer son jeu tout au long de la rencontre.

L’Open de Miami, un tournoi particulier pour Konta

Johanna Konta est actuellement la championne en titre de l’Open de Miami. Elle a indiqué apprécier particulièrement cette compétition, puisqu’elle lui a permise de remporter le plus gros titre de sa carrière.

Konta espère réitérer les mêmes performances cette année. Par ailleurs, dans le double féminin, Konta et sa compatriote britannique Heather Watson ont perdu 7-5 6-4 face aux Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina.

Les résultats des autres matchs

Il a fallu trois manches pour Venus Williams pour venir à bout de Bertens. Heureusement, l’Américaine s’est imposée 5-7 6-3 7-5. Williams a pris l’avantage en menant 5-0 lors du premier set avant de perdre les prochains jeux. Bertens a souffert de crampes au niveau de son bras droit dans les dernières minutes du match. Venus Williams a déclaré avoir eu beaucoup de chance dans cette rencontre.

Ci-dessous une vidéo montrant les moments forts du match Williams vs Bertens :

Elina Svitolina s’est également qualifiée pour le prochain tour. Elle a battu Daria Gavrilova 4-6 6-0 6-1. Beatriz Hadda Maia s’est inclinée face à Jelena Ostapenko 6-2 7-6. Chez les hommes, Marin Cilic et Juan del Potro se sont qualifiés. Au double masculin, le Britannique Jamie Murray et son partenaire brésilien Bruno Soares ont été éliminés par Andrey Rublev et Karen Khachanov.

Source :

BBC