PARTAGER
Crédits photo : Tor Atle Kleven, Wiimedia Commons

Âgé de 44 ans, Ole Einar Bjoerndalen a mis un terme à sa carrière. C’est un des plus grands biathlètes de l’histoire qui tire sa révérence. Il laissera le souvenir d’un remarquable champion, qui aura su faire preuve d’une incroyable longévité. Dans la vidéo ci-dessous, vous découvrirez un comparatif entre son palmarès et celui de Martin Fourcade :

Une annonce déchirante

Dans le biathlon mondial, le matin du mardi 3 avril 2018 restera comme le jour où un de ses plus grands champions, peut-être même le plus grand, a décidé d’annoncer qu’il mettrait un terme à sa carrière à l’issue de cette saison. C’est donc à Simonstrada, à l’ouest d’Oslo, qu’on a retrouvé Ole Einar Bjoerndalen lors d’une conférence de presse pendant laquelle il avait les larmes aux yeux et expliquait que sa décision se justifiait par des raisons familiales et de santé, sans toutefois donner plus de détails.

Ole Einar Bjoerdalen restera dans l’histoire du biathlon      Crédits photo : Vow, Wikimedia Commons

Un palmarès gargantuesque

S’il est acclamé pour sa très grande longévité, il l’est aussi pour son palmarès assez extraordinaire. C’est notamment l’athlète masculin le plus récompensé aux Jeux olympiques d’hiver. Il y a en effet remporté 13 médailles dont 8 en or. Il est également le recordman du nombre de podiums et de titres en championnat du monde avec 45 récompenses dont 20 en or. Enfin, en coupe du monde, il s’est imposé 136 fois, dont 95 lors des courses individuelles. De plus, il a remporté le classement général de la coupe du monde à six reprises, ainsi que 19 petits globes, remis annuellement au vainqueur de chaque spécialité.

Un palmarès extraordinaire          Crédits photo : Guillaume Baviere, Wiimedia Commons

Si ses performances déclinaient depuis quelques années, il était tout de même parvenu à hausser son niveau lors des grandes occasions, notamment lors du championnat du monde de 2016, pendant lequel il a remporté trois médailles individuelles. Il avait cependant été déçu de ne pas participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang, car il n’avait pas été performant tout au long de la saison. Cela lui aurait permis de prendre part à cette épreuve pour la septième fois de sa longue carrière.

Source :

L'Équipe