PARTAGER
Belle troisième place d'Anaïs Chevalier. Crédits photo : Wikijunkie, Wikimedia Commons

Après avoir assuré sa victoire au classement général de la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint, Martin Fourcade a fini la saison en beauté en s’imposant également en poursuite. Chez les femmes, Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier ont toutes deux décroché un podium.

Martin Fourcade impérial lors de la poursuite

Après sa belle victoire lors du sprint de Tyumen qui lui a permis de remporter le classement général de la coupe du monde, mais aussi le petit globe de la spécialité, Martin Fourcade a récidivé 48 heures plus tard en s’imposant lors de la poursuite. Parti avec 33 secondes d’avance sur Simon Desthieux, son compatriote, il a été rapide au tir, réalisé un tir à 19 sur 20 et n’a jamais été vraiment inquiété, terminant avec 47,9 secondes d’avance sur Johannes Boe, auteur d’une belle remontée de la 14e à la 2e place.

Martin Fourcade impérial lors de la poursuite      Source : site officiel du biathlon

Le Français n’a cependant pas connu la même réussite lors de la mass start, puisqu’il a seulement terminé 19e en commettant 4 fautes au tir. Mais cette contre-performance ne l’empêche pas de remporter le petit globe de la spécialité et de faire ainsi le Grand Chelem (remporter le classement général et les quatre spécialités) pour la troisième fois de sa carrière.

Les Anaïs terminent en beauté

Déçue de sa 4e place lors du sprint, Anaïs Bescond s’est bien rattrapée en terminant 2e de la poursuite. Après un magnifique 19 sur 20 au tir, elle a su s’accrocher le plus longtemps possible dans les skis de Kaisa Makarainen, mais la Finlandaise, qui remportera le classement général de la coupe du monde de biathlon à l’issue du week-end, était trop forte et elle parvient finalement à faire le trou sur la Française dans la dernière bosse.

Anaïs Bescond signe une belle deuxième place          Source : site officiel du biathlon

Lors de la mass start, c’est Anaïs Chevalier qui a réussi à tirer son épingle du jeu. Un peu moins rapide que ses adversaires sur les skis, la Française est parvenue à compenser avec son tir, son sans-faute lui permettant d’accrocher une belle 3e place.

Source :

L'Équipe