PARTAGER
Racing Métro 92 vs Montpellier : une demi-finale du Top 14 en 2011. Crédits photo : Florent Puissegur, 28 mai 2011, Wikimedia Commons

Le week-end dernier, la 23e journée du Top 14 a une nouvelle fois fait état du niveau du championnat français de rugby. Alors que les phases finales approchent, cette journée aura notamment été marquée par l’excellent coup de Montpellier et par la déception toulonnaise.

La course vers les demi-finales

Le leader Montpellier a su dimanche, sans surprise, confirmer son jeu à domicile face à La Rochelle. Jesse Mogg a réalisé une très belle performance. Leur belle victoire 40 à 24, avec bonus offensif, fait caracoler les Montpelliérains en tête du Top 14. Ils sont désormais à peu près certains d’être qualifiés directement pour les demi-finales sans passer par l’étape des barrages. C’est l’idéal pour aborder les derniers matchs de la saison avec moins de fatigue et davantage de sérénité… Pour La Rochelle, en revanche, c’est une mauvaise opération : le club atlantique passe à la 6e position, suivi de très près par le LOU et Castres. Voici le classement actuel :

Le Racing 92 consolide quant à lui sa 2e place grâce à une victoire à domicile face à Toulon. C’était une rencontre importante, à l’issue de laquelle le club varois reste finalement en 4e position avec un point de bonus défensif. Le simple bonus défensif de Pau arraché sur le terrain de Bordeaux-Bègles vient aussi continuer de titiller la formation de Mourad Boudjellal… C’est un véritable statu quo.

De son côté, le Stade Toulousain a déçu, malgré un point de bonus défensif, sur le terrain de Castres. Les deux clubs conservent malgré tout la même position au classement. Il s’agit respectivement de la 3e et de la 8e place. Rappelons que les deux premiers sont directement qualifiés pour les demi-finales, tandis que les quatre suivants ont droit à des barrages. À ce jour, le top 8 se distingue nettement des 6 derniers clubs du Top 14 et rien n’est joué : la dernière marche du podium ne compte que 6 points de plus que le 8e ! Avec sa fin de saison difficile, Toulouse n’a donc pas droit à l’erreur.

Et vers la Pro D2 ?

La relégation risque de se jouer avec Oyonnax, bon dernier du Top 14, et Brive qui n’a que 2 points d’avance. Mais rien n’est assuré non plus pour Agen et le Stade Français qui n’ont que 8 points de plus que la lanterne rouge. Bordeaux et Clermont ont en revanche un peu d’aisance, avec respectivement 47 et 45 points.

Au bas du classement, la 23e journée a été marquée par l’excellente réception d’Oyonnax par Agen. Le club du 47 a obtenu un point de bonus offensif avec sa victoire 36 à 21. Facundo Bosch a su briller en 3e ligne. L’équipe de l’Ain s’enfonce quant à elle plus profondément vers la Pro D2…

À domicile, Brive-la-Gaillarde n’a su que retenir un point de bonus défensif face à Lyon (25-27). La formation rhodanienne devrait désormais tout faire pour accéder aux phases finales : ce serait une première dans son histoire ! Elle reste sur une excellente série : c’est un club à suivre, qui grignote les places… ce qui n’est pas le cas de Brive.

Le Stade Français a réussi à atomiser, avec point de bonus offensif, Clermont : un score de 50 à 13, qui continue de rendre l’ASM méconnaissable par rapport à il y a quelques années… Les images sont sans pitié :

Heureusement pour les amateurs de rugby, la fin de saison s’annonce pleine de suspense !

Source :

L'Alsace.fr