PARTAGER
La Juventus était près de réaliser un énorme exploit

On le sait, la fin du match a été particulièrement houleuse. Alors que la Juventus de Turin a été battue à domicile 3 buts à 0 lors du match aller, elle a été à deux doigts de réaliser l’exploit au retour. Malgré une victoire 3-1, l’élimination s’impose. Mais la presse italienne reproche à l’arbitre de la rencontre un penalty de dernière minute plus que douteux… Faisons le point !

Le ras-le-bol des journaux italiens… et catalans

La presse sportive italienne est la première à avoir émis des doutes sur le bien-fondé du penalty sifflé en faveur du Real Madrid à la toute fin du match. Un penalty facilement transformé par le prodige portugais Cristiano Ronaldo. Les journalistes italiens donnent de la sorte raison à Gianluigi Buffon qui, sans être à l’origine de la faute présumée, a vivement protesté contre la décision de l’arbitre, au point d’écoper d’un carton rouge. Cependant, la Juventus de Turin étant un grand club italien, on pourrait penser que les revues transalpines ne sont pas les plus fiables pour juger de la situation. Mais la presse catalane, souvent rétive vis-à-vis de Madrid et de la Castille, lui a emboîté le pas.

Le mieux est de se faire soi-même une idée en regardant les images en question, qui semblent donner raison à ces critiques :

Sans ce but madrilène in extremis, le quart de finale se serait poursuivi sur des prolongations. Il n’était donc absolument pas certain que la Juve se soit qualifiée pour les demi-finales, surtout à l’extérieur et en ayant fait preuve d’une certaine fébrilité à la fin du match (d’où une action dans la surface de réparation turinoise et le penalty subséquent). L’épisode en question devrait jouer en faveur de l’arbitrage vidéo en Ligue des Champions. C’est d’ailleurs la principale réclamation faite par le président de la Juventus de Turin.

Les titres de presse les plus incisifs

En France, tout le monde connaît le quotidien de référence L’Équipe. Eh bien, on peut dire que les Italiens en ont l’équivalent par l’intermédiaire du Corriere dello Sport. Celui-ci a fait sa une en s’écriant : « Quel vol ! » Le journal est pourtant romain et aurait pu se satisfaire de la remarquable qualification de l’AS Roma. Mais il y est question d’une faute « inexistante » à la source du penalty de la discorde. Il y est aussi fait mention de « l’arbitre [qui] devrait avoir honte » de s’être abaissé à aller jusqu’à expulser le gardien de but Buffon pour contestation de sa décision. C’est le moment de prendre connaissance de l’analyse de Wiloo sur YouTube :

Buffon lui-même n’a pas mâché ses mots après la rencontre, déclarant à la presse que l’arbitre du match – Oliver – avait de la « merde [ou des ordures] à la place du cœur ». La Gazzetta dello Sport, depuis Milan, évoque également un « penalty plus que douteux ».

Les journaux madrilènes prennent l’exact contre-pied, mais ce n’est pas le cas des feuilles catalanes. En effet, Sport titrait en une : « Le vol du siècle », et évoque un véritable « scandale ». À Barcelone, El Mundo deportivo raille la propension du Real Madrid à s’attirer des arbitrages maison, décrivant un « penalty extrêmement douteux ». Et vous, qu’en pensez-vous ?